Quels aspects doivent garder en tête les propriétaires immobiliers en 2022 ?

Que l’on soit propriétaire depuis longtemps ou primo-accédant, que l’on habite son bien ou qu’on le loue, il y a des sujets clés dans la gestion d’un bien immobilier à ne surtout pas négliger.

Certains points sont cruciaux et à vérifier régulièrement avec méticulosité : dans quel état est la tuyauterie ? Les murs et les sols sont-ils toujours solides ? En 2022, certaines questions sont particulièrement importantes, car très actuelles et en évolution permanente. La majorité d’entre elles concernent un domaine bien précis : l’énergie.

A découvrir également : Station d'épuration : comment trouver la perle rare ?

En 2022, jetez un œil à votre bilan énergétique

Si la gestion d’une maison ou d’un appartement demande une attention constante, elle demande surtout une capacité d’adaptation rapide : que ce soit en termes d’énergie pure ou en termes d’isolation thermique, les propriétaires doivent demeurer très attentifs à l’évolution des normes et des innovations techniques disponibles.

A lire en complément : Le succès de la société Edifea n'est plus à prouver

L’isolation est effectivement un point clé que les propriétaires immobiliers devraient garder en tête à tout moment, particulièrement en 2022, quand il est possible de faire isoler sa maison à moindre coût avec une haute efficacité, en faisant par exemple appel à Hellio pour les particuliers.

Apporter à ses combles, ses murs extérieurs ou ses planchers bas une isolation optimale est un élément capital de la propriété, puisque la démarche permet de réduire sa facture d’électricité jusqu’à 50% de son coût, et que l’audit énergétique est obligatoire à présenter en cas de vente depuis septembre 2022 ! Une mesure qui entre dans la volonté gouvernementale d’éradiquer les passoires thermiques, ces maisons et appartements qui vont de F à G sur l’échelle du diagnostic de performance énergétique. Dès août 2022, le gel des loyers s’appliquera à ces biens, afin d’inciter les propriétaires à effectuer les travaux nécessaires.

À noter qu’entre 2021 et 2022, le marché de l’immobilier ancien a connu une forte hausse (+10,7% pour les maisons, +7,4% pour les appartements, selon une étude menée par le réseau immobilier Century 21) : à garder à l’esprit, donc, que l’investissement dans un bien ancien demande souvent des travaux, mises aux normes et rénovations.

Cette année, la rénovation énergétique a le vent en poupe

Les normes énergétiques évoluent donc à grande vitesse, et les propriétaires doivent penser, si ce n’est pas déjà le cas, à s’adapter : en s’offrant les services d’entreprises spécialisées, ils s’assurent ainsi, ou un logement agréable et économe, ou une facilité de location en étant aux normes. Ce n’est pas un hasard si de plus en plus de propriétaires s’y mettent : l’Observatoire National de la Rénovation Énergétique comptait entre 2017 et 2019 plus de 2,3 millions de logements individuels rénovés énergétiquement.

La disponibilité d’aides favorise les travaux de rénovation énergétique pousse les ménages à investir, et arrive d’ailleurs cette année un tout nouveau prêt, le «prêt avance mutation» destiné à donner un coup de pouce aux ménages modestes qui désirent rénover énergétiquement leur logement. S’il y a donc des points particuliers à retenir pour les propriétaires en 2022, ce sont bien ceux qui touchent à la rénovation énergétique : c’est sans aucun doute le domaine à connaître sur le bout des doigts quand on possède un logement en 2022.