mercredi, août 12, 2020
Banner Top

L’investissement en viager peut être extrêmement intéressant financièrement, mais pas seulement. Il permet également de bénéficier de plusieurs avantages fiscaux non négligeables. Cependant, avec la baisse des taux d’intérêt, les particuliers avaient été moins nombreux à se tourner vers cette solution parfois considérée comme hasardeuse. La remontée actuelle des taux change les choses.

La solution du viager libre regagne en attractivité

Le principe du viager est connu et assez simple en apparence : l’acheteur paye un bouquet, c’est-à-dire une somme qui ne représente qu’un faible pourcentage du bien. Puis, il paye une rente mensuelle au vendeur qui a le droit de vivre dans le bien jusqu’à sa mort. La rente est généralement calculée en fonction de l’âge et de l’espérance de vie moyenne pour que l’investissement reste rentable.

A lire en complément : Comment investir aux États-Unis ?

Face au succès de ce modèle d’investissement qui permet souvent de se passer d’un prêt immobilier, un nouveau type de viager est apparu : le viager libre. Le principe est exactement le même, mais l’acheteur peut immédiatement emménager dans le logement. Il paye une rente jusqu’à la mort de l’ancien propriétaire, mais cela ressemble désormais presque plus à un loyer.

Accéder à la propriété sans s’endetter

L’immense avantage du viager libre, c’est qu’il peut permettre à certains ménages d’accéder à la propriété sans s’endetter, ou du moins sans s’endetter sur de très longue durée. Le bouquet est généralement fixé à un prix bien inférieur à la valeur du bien. La rente, ensuite, peut facilement correspondre au prix d’un loyer.

Lire également : Faut-il acheter-vendre entre particuliers ou avec une agence

Par exemple, si un appartement à 1 500 € par mois à Paris correspond à un 40 mètres carrés dans certains quartiers, une rente de ce genre pourra donner accès à un appartement d’une cinquantaine de mètres carrés. Le bouquet à payer le jour de la signature se situera alors généralement entre 130 000 et 180 000 €. Sachant que le prix du mètre carré à Paris a dépassé les 10 000 € un peu partout.

Comment investir dans un viager libre ?

Investir dans un viager libre est aussi simple que d’investir dans n’importe quel autre genre de biens immobiliers. En revanche, l’investissement en viager présente plusieurs avantages, mais aussi certains devoirs. L’acheteur comme le vendeur est concerné par ces obligations et ces privilèges.

Ils peuvent beaucoup varier d’une situation à l’autre, notamment en matière fiscale. Dans le cas du viager libre, il n’est pas toujours possible de louer le logement dans lequel vous investissez. Il est donc assez important de bien s’entourer avant de réaliser ce genre d’investissements pour s’assurer de bien placer son argent à la hauteur de ses moyens, mais surtout de ses ambitions.

 

Banner Content

Facebook

A propos

Serge, 48 ans, agent immobilier Bienvenue sur Immo B, blog d’actualité immobilière qui vous aidera dans vos prises de décisions !!

Abonnez-vous à newsletter

Show Buttons
Hide Buttons