mardi, décembre 18, 2018
Banner Top

Acheter un bien immobilier, c’est procéder à un investissement sur le long terme. Il est donc important d’œuvrer dans le sens d’une meilleure rentabilisation de ce dernier. Mais, parvenir à trouver un bon logement tout en faisant des économies n’est pas toujours une tâche aisée. Ce n’est toutefois pas un exercice impossible à réaliser en soi. Le présent article expose une liste de huit astuces qui permettront à tout acheteur de réaliser son rêve d’acquisition de logement à moindre coût.

Acheter une maison en viager

A lire aussi : Les avantages de l'achat d'un appartement neuf

La crise immobilière a favorisé un regain d’intérêt pour les ventes immobilières en viager. Elle repose sur le principe qu’un débirentier (en la personne de l’acheteur) verse selon une périodicité convenue, une rente au crédirentier (le vendeur), jusqu’à la mort de ce dernier. Plus l’espérance de vie du vendeur est courte, moins vous aurez d’échéances à honorer. Par ailleurs, vu que le paiement s’effectue par tranches, le besoin d’un prêt immobilier n’est pas toujours évident. Il faut néanmoins préciser que la vente peut être annulée dans le cas du décès du vendeur dans les 20 jours qui suivent la signature du contrat de vente. Prenez donc la peine d’associer un notaire à la vente pour plus de sécurité.

Acheter un logement dans une localité en pleine mutation

A lire en complément : Comment réussir à vendre son bien rapidement ? 

Le prix de revient du mètre carré de surface habitable est moins important dans les régions en développement que dans celles viabilisées. Acheter un logement moins cher reviendrait donc à miser sur la première catégorie. Et si au fil du temps vous souhaitez revendre le logement, le profit n’en sera que meilleur. Assurez-vous toutefois que la zone répond à certaines conditions. On pourrait évoquer entre autres :

  • Une couverture sanitaire ;
  • La présence d’espaces communautaires dédiés aux loisirs (restaurants, cinémas, jardins publics, etc.) ;
  • La présence de centre de formation académique et/ou professionnelle, etc.

Il est aussi important de veiller à la qualité du logement. Cela permettra de garantir le confort et l’aisance chez vous.

Acheter aux enchères

Généralement, les biens achetés lors des séances de ventes aux enchères sont cédés à des prix en dessous de leurs valeurs réelles. Il existe donc une possibilité d’acheter moins cher un logement en participant à ces rendez-vous. Il faut juste s’assurer d’avoir le dernier mot. Mais, il y a un risque. Plus vous renchérissez une offre, plus vous courrez le risque de payer plus cher.

Acheter un logement occupé

Un bien immobilier en location peut vous revenir moins cher en cas d’achat. En effet, il existe une possibilité d’obtenir une réduction pouvant aller jusqu’à 20 % du prix du logement. L’habitant peut également fournir au futur propriétaire des renseignements lui permettant d’évaluer la rentabilité de l’investissement qu’il souhaite réaliser. Il est aussi important de se renseigner sur l’ancienneté de l’actuel propriétaire des lieux, sa régularité dans le paiement des loyers et surtout son âge. Tout cela vous aidera à négocier un meilleur prix au moment de l’achat.

Acheter un logement à plusieurs

Il est bien possible de mettre des ressources en commun en vue de l’acquisition d’un logement destiné à un usage collectif. Les acquéreurs peuvent se constituer en société civile immobilière. La valeur du bien est dans ce cas répartie en parts sociales auxquelles les futurs propriétaires achètent. Cette option permet aussi une meilleure gestion du logement. Il est aussi possible de faire des contributions en indivision pour acheter un logement moins cher.

Acheter un logement à défauts

L’achat d’un logement présentant des défauts est une autre option pour payer moins quand on veut devenir propriétaire. Mais, avant de signer le contrat de vente, il est recommandé d’effectuer une visite en compagnie d’un professionnel pour identifier les défauts de construction. Ils serviront d’éléments pour discuter le prix proposé par le propriétaire. Il est possible d’obtenir des réductions pouvant aller jusqu’à 30 % en fonction des constats effectués.

Acheter un logement en démembrement

Il s’agit ici d’acheter une nue-propriété et d’en laisser la jouissance à une tierce personne. Cette dernière durant le temps d’occupation du logement ne versera aucun loyer. Il devra toutefois s’assurer de l’entretien de la maison. Le propriétaire de la maison ne pourra jouir de son bien qu’au bout d’une période de 10 à 20 ans après la réception des clés. Cette option permet toutefois de profiter d’une réduction de près de 50 % sur le prix du logement.

Postuler pour des aides à l’accession

Plusieurs projets de financement en vue de l’acquisition de biens immobiliers sont mis à la disposition de la population. Il serait donc bien utile de se renseigner sur les conditions à remplir pour bénéficier de ces fonds. Au nombre de ceux-ci, on peut évoquer le Prêt à Taux Zéro+ (PTZ+). Il vous permet de bénéficier d’un crédit pouvant aller à près de 40 % de la valeur du bien immobilier. Il est utile de préciser que ce fond n’est offert que dans le cas de l’achat de logement neuf à l’exception des logements sociaux.

Banner Content

Facebook

Qui suis-je?

Serge, 48 ans, agent immobilier Bienvenue sur Immo B, blog d’actualité immobilière qui vous aidera dans vos prises de décisions !!

Abonnez-vous à newsletter

Show Buttons
Hide Buttons