dimanche, juillet 25, 2021
Banner Top

Le plancher chauffant est un système complexe de chauffage des bâtiments par le sol. Bien qu’il soit très répandu, de nombreuses personnes rencontrent des difficultés à profiter entièrement de ses bienfaits en raison de la chape d’enrobage utilisée lors de la mise en place. Découvrez dans cet article la chape d’enrobage qui convient le mieux à ce système.

La chape fluide pour le plancher chauffant

La réalisation d’un plancher chauffant est une tâche délicate. Si pour beaucoup elle consiste simplement à installer un système de chauffage dans le sol, il faut dire qu’elle nécessite au préalable la mise en œuvre d’une chape d’enrobage efficace. En ce sens, la chape fluide est celle qui convient le mieux.

A découvrir également : Comment obtenir le meilleur devis travaux ?

La chape fluide est un mortier fait de ciment ou d’anhydrite réalisée à l’intérieur d’un bâtiment pour préparer l’installation d’un revêtement de sol. Lorsqu’elle est bien réalisée, elle permet :

  • de mettre à niveau les sols ;
  • d’améliorer l’isolation thermique ;
  • et d’enrober les planchers chauffants.

Cela dit, il est indispensable de faire appel à un spécialiste de la chape fluide, que vous pouvez découvrir sur cette page, afin de bénéficier des meilleures prestations.

A lire en complément : La maison en bois et ses nombreux avantages

Si le choix de la chape fluide peut sembler étrange en raison du caractère pratique de la dalle traditionnelle, il faut dire qu’elle présente des garanties en termes de fluidité, de diffusion de chaleur et de temps de séchage.

plancher chauffant chape fluide

La chape fluide anhydrite

La chape fluide anhydrite est une dalle performante qui propose un excellent enrobage des tuyaux, une bonne conductivité et un chauffage plus rapide du plancher. Son temps de séchage est relativement long en raison de la matière. Ainsi, une mauvaise manipulation risquerait de provoquer un gonflement ou un soulèvement du sol.

Heureusement, ce détail est largement compensé par la beauté de l’installation. Il faut dire qu’une chape fluide anhydrite permet d’installer de grandes surfaces de revêtement sans utiliser des joints de fractionnement.

La chape fluide en ciment

La chape fluide en ciment présente les mêmes avantages techniques que celle en anhydrite. La différence fondamentale réside au niveau de la durée de mise en chauffe qui est relativement plus longue. Aussi, la chape fluide en ciment nécessite l’utilisation des joints de fractionnement. Cela dit, le temps de séchage de la chape fluide en ciment est beaucoup plus court que celui de la dalle en anhydrite. Elle ne présente pas non plus de risque de décollement ou de gonflement.

La chape traditionnelle

Pour installer un plancher chauffant, la meilleure option est indéniablement la chape fluide. Cependant, cette option nécessite un budget conséquent. Pour les bourses plus légères, il est possible de mettre en place une chape traditionnelle.

La chape traditionnelle est un mortier de sable fin, de ciment et de plastifiant. Elle constitue un excellent support et assure une bonne fluidité. En revanche, cette chape propose un enrobage des tubes et une conductivité très moyenne.

Par ailleurs, la chape traditionnelle nécessite un temps de chauffage beaucoup plus court. S’il faut attendre 12 semaines ou 10 jours pour la chape fluide, la méthode traditionnelle ne nécessite que 24 h d’attente. Elle correspond donc à des travaux d’urgence.

Banner Content

Facebook

A propos

Serge, 48 ans, agent immobilier Bienvenue sur Immo B, blog d’actualité immobilière qui vous aidera dans vos prises de décisions !!

Abonnez-vous à newsletter

Show Buttons
Hide Buttons