Projet de construction : quel est le coût d’une étude de sol ?

L’étude géologique ou du sol fait partie des travaux indispensables avant tout projet de construction. Indépendamment de ses avantages, il est important de connaître son coût pour mieux planifier votre projet. Pourquoi réaliser une étude de sol ? Quels sont les éléments inclus dans le coût des travaux ? Comment la réaliser ? Et dans quels délais ?

Pourquoi réaliser une étude de sol ?

Réaliser une étude géologique avant d’entamer votre projet de construction est indispensable pour plusieurs raisons. Le premier avantage de ces travaux préliminaires réside dans le fait de mieux connaître les caractéristiques de votre terrain. Pour une analyse fiable et approfondie, faites appel à un cabinet d’étude de sol afin d’anticiper les éventuels sinistres. Ils peuvent ainsi être détectés à temps pour apporter les adaptations nécessaires.

A découvrir également : Le meilleur fournisseur pour les serruriers et les menuisiers

La réalisation d’une étude de sol permet aussi de déterminer le type de fondation adapté à la structure de votre bâtiment. Vous garantissez ainsi la solidité de l’ossature de votre future habitation. Ces travaux préliminaires offrent par ailleurs l’avantage de mieux gérer les dépenses liées à la construction de votre bien. La fondation joue en effet une grosse part du budget de votre projet. En plus de garantir un bâti solide sur des fondements stables, l’étude géologique assure une construction en toute sécurité. Du gros œuvre aux finitions, vous êtes assurés que le sol de votre terrain supportera le bâtiment.

De plus, l’étude géologique vous permet de bénéficier d’une prime consistante en cas de sinistre. En effet, la prime d’assurance et la sinistralité seront moins élevées lorsqu’une étude de sol n’a pas été réalisée en amont. En définitive, procéder à ce type d’analyse avant la construction garantit un logement pérenne tout en limitant les risques de sinistre.

A voir aussi : Comment respecter la réglementation en matière de construction ?

étude géotechnique sol

Quels sont les éléments qui déterminent le coût d’une telle procédure ?

Le coût d’une étude de sol varie d’un prestataire à l’autre. Cela se justifie, puisque les critères pris en compte par le géotechnicien dépendent de plusieurs paramètres. Le premier facteur qui influence le coût d’une étude géologique concerne la nature de votre terrain. Le professionnel tiendra compte de son accessibilité, de sa proximité avec du talus, la présence d’éventuels cours d’eau, etc.

Les caractéristiques géologiques du sol sont aussi prises en compte. Il s’agit notamment du niveau d’argile, du risque sismique, de la présence de cavité ou de gypse. Selon qu’il s’agit d’un sol boisé ou non, plat, en pente ou argileux, les travaux d’étude ne seront pas les mêmes.

Le plan de votre bâti joue aussi un grand rôle sur le coût du projet. Les professionnels tiennent compte de la complexité du projet. Si vous prévoyez par exemple un sous-sol ou une emprise au sol, les études devront être plus approfondies. Le devis intégrera également le nombre d’étages et les conditions d’adaptation au sol. Selon les spécificités de votre terrain, vous devez prévoir de 150 euros jusqu’à 3000 euros pour une étude géotechnique.

L’entreprise sollicitée pour réaliser les travaux d’étude géologique fixera aussi son prix en considérant son expérience et sa notoriété. Indépendamment de ces différents critères, généralement, le coût d’une étude de sol représente environ 1 % du budget total. C’est le quota qui est défini et intégré dans le cadre des crédits immobiliers. Pour déterminer le coût présentant un meilleur rapport qualité-prix, vous pouvez demander des devis de différents cabinets d’études. Ce faisant, vous pourrez comparer les prix et faire jouer la concurrence dans votre intérêt.

Comment se déroule une analyse géologique ?

La réalisation d’une étude de sol est une prestation assurée par des bureaux d’étude thermique. Leur intervention se déroule habituellement en plusieurs étapes. Tout commence par l’étude du site à partir des cartes géologiques du milieu et des chantiers précédents. Vient ensuite, la phase de l’investigation géothermique au cours de laquelle le géomètre sonde le sol. À l’aide d’équipements appropriés, ils prélèvent des échantillons du terrain afin de les caractériser en laboratoire. La caractérisation permet ainsi d’avoir les informations techniques sur votre sol. Le cabinet peut donc mesurer l’homogénéité de votre terrain et éventuellement la présence d’eau.

Les analyses sont poursuivies pour évaluer la résistance de votre sol, sa teneur en argile et la présence éventuelle de gypse. À l’aide d’un pénétromètre statique, l’expert calcule également les frottements et réalise le forage pressiométrique. Le cabinet d’étude rédige enfin un rapport complet et schématisé dans lequel il fait des recommandations.

Dans le jargon technique, nous pouvons distinguer trois types d’étude de sol. Il y a d’abord l’étude de type G1 qui analyse les risques présents dans votre sol. Elle consiste en :

  • l’enquête documentaire,
  • la synthèse des archives,
  • la visite de site.

Nous avons ensuite l’étude G2 AVP qui, en plus de l’analyse du sol, préconise les types de fondations possibles. L’étude géologique de type G2 PRO va au-delà du deuxième niveau d’analyse. Elle fournit entre autres les dimensions appropriées pour les fondements de votre bâti.

Selon l’effectif de géotechniciens de l’entreprise que vous sollicitez, le délai de réalisation d’une étude géologique n’est pas le même. Prévoyez en moyenne un mois entre la prise du rendez-vous avec le bureau d’étude et la livraison du rapport. Une étude géologique de sol a une validité de 30 ans. À condition bien entendu qu’aucun remaniement du sol ne soit effectué pendant cette période.

prélèvement échantillon terrain construction

Comment choisir les meilleurs professionnels pour l’étude de sol d’un projet de construction ?

La qualité d’une étude de sol dépend essentiellement de l’entreprise qui l’a réalisée. Elle débouche en outre sur un document officiel dont le contenu est encadré par la norme NFP 94-500. Pour trouver le meilleur professionnel pour ce type de travaux, nous vous conseillons d’abord de considérer l’expertise de celui-ci. En effet, un bureau d’études thermiques sérieux est une équipe composée de plusieurs corps de métiers. Vous devez trouver majoritairement des ingénieurs (géotechniciens, géophysiciens et hydrogéologues), puis des techniciens et des sondeurs. À ces experts doit s’ajouter une équipe administrative d’appoint.

En plus de la ressource humaine complète et qualifiée, l’entreprise prestataire doit disposer de l’outillage approprié. Veillez donc à choisir un bureau d’étude qui possède des équipements de sondages et d’autres machines. Pour cela, vous pouvez demander à visiter le dépôt où le matériel de travail de l’entreprise est stocké. Le prestataire doit enfin disposer d’un laboratoire équipé et performant pour les analyses d’échantillon prélevé sur site.

La dimension humaine est enfin un paramètre important à considérer dans le choix du meilleur prestataire. Ce volet inclut la qualité d’écoute de l’entreprise, la disponibilité et la promptitude. Le prix représente de toute évidence un facteur décisif. Nous vous recommandons de demander des devis de plusieurs bureaux d’études pour choisir celui qui présente le meilleur rapport qualité-prix. Vous pouvez enfin demander autour de vous pour avoir des recommandations d’une entreprise professionnelle et crédible.