dimanche, juillet 14, 2019
Banner Top

La déperdition thermique est un phénomène au cours duquel la chaleur s’échappe par les fenêtres, le toit, des portes et autres entrebâillements. Ces déperditions conduisent à une dépense énergétique énorme provoquant une augmentation des factures. Découvrons ensemble les différents moyens pour améliorer votre isolation thermique et en finir avec ces déperditions.

Pourquoi limiter les déperditions thermiques ?

Éviter les déperditions thermiques vous permet de faire des économies non négligeables d’énergie. Cela se reflétera rapidement sur la facture d’électricité ou de gaz. Dans le cas d’un chauffage au bois, vous utiliserez moins de bûches. De plus, une isolation optimisée vous permet de profiter d’un meilleur confort thermique. Votre maison reste chaude durant l’hiver et fraîche en été. Enfin, limiter les déperditions vous permet de réduire l’usage de la climatisation l’été et du chauffage l’hiver. L’impact sur l’environnement est largement diminué.

Lire également : Crédit immobilier : pourquoi faire appel à un courtier ?

Comment éviter les déperditions thermiques ?

Pour éviter les déperditions thermiques, il faut optimiser l’isolation dans votre maison. Pour cela, il faut traiter toutes les causes possibles. Dans un premier temps, vous devez revoir toute l’isolation des lieux. La meilleure solution est d’opter pour une isolation par l’extérieur qui complétera l’efficacité de l’isolation intérieure.

Les travaux d’isolation concernent les parois opaques qui regroupent les murs, les planchers, le toit, les plafonds, les sols ou encore les dalles. Pour l’isolation de ces parois, il faut choisir des matériaux performants et adaptés comme les laines de roche, de chanvre ou de verre. La mousse phénolique ou le polystyrène expansé et extrudé conviennent parfaitement pour limiter les déperditions thermiques. Ils sont également pratiques pour l’isolation des murs, des planchers, des plafonds ou du toit.

A lire en complément : Le panneau OSB, un dérivé du bois

En outre, il faut placer les fenêtres isolantes en verre trempé pour éviter que la chaleur ne s’échappe. C’est une excellente solution pour l’isolation des parois vitrées. D'autre part, la ventilation peut également être une source des déperditions thermiques. Les grilles d’aération, par exemple, minimisent l’efficacité de l’isolation en laissant sortir la chaleur et entrer le froid. Nous vous recommandons donc d’installer une ventilation mécanique contrôlée (VMC) très efficace. Elle favorisera un renouvellement permanent d’air pour un intérieur plus sain.

Banner Content

Facebook

A propos

Serge, 48 ans, agent immobilier Bienvenue sur Immo B, blog d’actualité immobilière qui vous aidera dans vos prises de décisions !!

Abonnez-vous à newsletter

Show Buttons
Hide Buttons