Assurance habitation : quoi déclarer ?

L’assurance habitation a pour but de prétendre à une indemnisation suite à un sinistre dans le logement. Le remboursement dudit sinistre varie en fonction de bon nombre de critères. D’où l’intérêt de bien sélectionner son contrat d’habitation.

D’autre part, il est essentiel de connaitre les éléments à déclarer dans le cadre d’une assurance habitation. Si vous ne savez pas quand et comment faire pour déclarer un sinistre, alors ce guide est fait pour vous ! Vous y trouverez toutes les infos utiles.

A découvrir également : Quel est le prix moyen d’une assurance auto ?

Quand déclarer un sinistre ?

Une fois que vous avez constaté un sinistre au niveau de votre maison, il est recommandé de le déclarer au plus vite à votre assurance comme à l’assurance habitation GMF par exemple. Suivant les situations vous avez plus ou moins de temps pour faire une déclaration à votre assurance :

Dans le cas d’un cambriolage : vous avez 2 jours ouvrés pour tenir au courant votre assurance habitation.

A lire en complément : Assurance décennale : quelles garanties pour les autoentrepreneurs du BTP ?

S’il s’agit d’une catastrophe naturelle ou technologique, vous disposez de 10 jours ouvrés en fonction de la publication de l’arrêté ministériel.

Lorsqu’il est question d’un dégât des eaux, d’un incendie, d’une tempête, d’une invasion de nuisibles ou de tout autre sinistre assuré par votre contrat, vous avez un délai de 54 jours pour signaler cette situation à votre assureur.

Que faut-il déclarer à une assurance habitation ?

 habitation quoi déclarer

Il vous faudra déclarer de manière précise les pertes et les dégâts, sans oublier la date ainsi que les circonstances du sinistre. Vous devrez aussi estimer le mieux possible la valeur des dommages, bien qu’un spécialiste puisse être mandaté par la compagnie d’assurance.

Ce dernier pourra établir de façon plus professionnelle une estimation des dégâts subis et s’assurer de la conformité de vos dires. Il faudra également garder les biens qui ont été endommagés jusqu’au passage du spécialiste et, le cas échéant, tachez si possible de maintenir à leur état actuel et ne tentez pas de les déplacer ou de les réparer.

Si vous désirez malgré tout procéder à des réparations urgentes, alors il serait plus judicieux d’en avertir votre assureur et de conserver les factures des travaux réalisés.

Comment déclarer un sinistre en assurance habitation ?

La déclaration de sinistre doit être notifiée à l’assureur via une lettre recommandée avec accusé de réception avant les dates limites prévues par la loi et les conditions du contrat. Ces clauses sont :

  • 2 jours ouvrés pour un vol,
  • 5 jours pour tout autre genre de sinistre après sa constatation,
  • 10 jours pour une catastrophe naturelle, à partir de la date de publication au journal Officiel (JO) de l’arrêté ministériel attestant du sinistre comme tel.

Il vous faudra joindre à cette déclaration de sinistre tout renseignement supplémentaire qui permettrait de rendre plus aisée ou d’accélérer la démarche d’indemnisation. À ce titre, les documents à joindre à la lettre sont les suivants :

  • Des clichés du sinistre (dégâts des eaux, fissures sur vos murs, etc.) ;
  • Des témoignages de voisins ou d’une tierce personne ;
  • La copie du dépôt de plainte au commissariat dans le cas d’un cambriolage, d’un vol ou d’un acte de vandalisme ;
  • Des preuves d’acquisition (factures) de vos biens mobiliers perdus ;
  • Une déclaration de l’entreprise qui s’occupe de votre système de surveillance et d’alarme, reconnaissant que les dispositifs ont fonctionné normalement.