mercredi, octobre 21, 2020
Banner Top

Pour être livré dans les délais impartis, un chantier de construction doit être rigoureusement suivi. Le suivi efficace d’un chantier se déroule en plusieurs étapes. Voici les principales étapes pour réaliser un suivi de chantier.

Tenir régulièrement une réunion de chantier

Généralement tenue de façon hebdomadaire, la réunion de chantier est fondamentale pour le suivi et le contrôle rigoureux d’un chantier de construction. Toutefois, elle peut être organisée plus fréquemment. Cette séance permet d’analyser le bon déroulement des travaux. Concrètement, la réunion de chantier permet d’examiner le niveau d’avancement des opérations, le respect des délais… Au besoin, les différents acteurs concernés par le chantier apportent des aménagements tels que le changement du planning d’exécution. La réunion de chantier est obligatoire et les décisions qui y sont prises sont reconnues par la loi.

A voir aussi : Le bois, matériau très prisé dans l'architecture

Afin d’avoir un suivi de chantier efficace, s’équiper d’un logiciel tel que PlanRadar est une plus value certaine ! En effet, cette application de suivi de chantier permet de gagner du temps à de nombreux niveaux.

S’assurer de l’approvisionnement du chantier

Un bon suivi de chantier passe également par son approvisionnement régulier. L’approvisionnement d’un chantier de construction se fait progressivement en fonction des besoins. Pour bien organiser l’approvisionnement du chantier, vous devez considérer plusieurs facteurs. Il faut tenir compte de la quantité, de l’origine et de la nature des produits à acquérir. Il faut considérer le mode de livraison et le conditionnement envisagé, ainsi que la sensibilité des produits aux vols et aux dégradations. Le planning des travaux et des livraisons, les contraintes éventuelles des fournisseurs en termes d’accès, de circulation et de stockage, la nature et la quantité de déchets produits et les moyens d’évacuation sont aussi des éléments dont dépend l’approvisionnement adéquat du chantier.

Lire également : Un sol à se rouler par terre

Gérer les délais

Le respect du délai d’exécution et de livraison d’un chantier est une clause importante du contrat. Si la date d’aboutissement du chantier dépasse celle prévue dans le contrat, l’entrepreneur encourt des pénalités de retard. Mais de nombreuses raisons peuvent justifier le non-respect des délais indépendamment de sa volonté. Il s’agit des intempéries, des imprévus pendant le déroulement des travaux… L’exécutant peut donc demander une prolongation des délais au maître d’ouvrage.

Veiller au contrôle de la qualité des travaux

Le contrôle de la qualité des travaux d’un chantier de construction se fait à deux niveaux. D’une part, vous devez vérifier si les travaux effectués sur le chantier sont conformes aux plans initiaux. D’autre part, vous devez vérifier la qualité des produits et matériaux utilisés sur le chantier. Ces derniers doivent répondre aux normes et spécifications en vigueur dans le pays. Le contrôle de la qualité des travaux se fait essentiellement lors des visites de chantier. Il est conseillé de faire des visites planifiées, mais aussi des descentes de manière inopinée.

La planification de la gestion financière

Le chantier doit être exécuté dans le respect de l’enveloppe financière prévue. Pour s’en assurer, il faut veiller à la bonne gestion des ressources financières mises en place. L’entreprise adjudicatrice doit rédiger chaque mois les états financiers en prenant en compte l’avancée des travaux. Les documents de contrôle et de paiement doivent être établis suivant le circuit le plus court possible.

Banner Content

Facebook

A propos

Serge, 48 ans, agent immobilier Bienvenue sur Immo B, blog d’actualité immobilière qui vous aidera dans vos prises de décisions !!

Abonnez-vous à newsletter

Show Buttons
Hide Buttons