vendredi, avril 9, 2021
Banner Top

Rappelons tout d’abord que les actionnaires sont des « propriétaires communs » de la même propriété. Par principe, l’impôt foncier est établi au nom des détenteurs. Aux yeux de l’administration fiscale, il n’y a pas de solidarité entre chacun des copropriétaires. En clair : si le nombre de propriétaires indivis est inférieur ou égal à trois, les trois noms apparaîtront sur le document établi par l’administration.

Sinon, il ne mentionnera qu’une personne partageant dont la part est prépondérante dans les indivis. Ce nom peut être suivi des mots « et al. /et copropriétaires ». Il n’y a pas de solidarité, mais si l’une des parties paie la totalité de la taxe foncière, les autres doivent lui rembourser leur part en fonction de leur droit aux indivis.

A lire également : L’assurance de prêt immobilier est-elle obligatoire ?

La source indivise de… tensions ? Écrivez-nous rapidement sur hello@mysweetimmo.com !

A lire également : Qu'est-ce qu'une attestation de villégiature ?

Banner Content

Facebook

A propos

Serge, 48 ans, agent immobilier Bienvenue sur Immo B, blog d’actualité immobilière qui vous aidera dans vos prises de décisions !!

Nos partenaires

Tout savoir sur le métier de mandataire immobilier !

Abonnez-vous à newsletter

Show Buttons
Hide Buttons