Qui doit payer la taxe d’habitation en cas d’indivision ?

Rappelons tout d’abord que les actionnaires sont des « propriétaires communs » de la même propriété. Par principe, l’impôt foncier est établi au nom des détenteurs. Aux yeux de l’administration fiscale, il n’y a pas de solidarité entre chacun des copropriétaires. En clair : si le nombre de propriétaires indivis est inférieur ou égal à trois, les trois noms apparaîtront sur le document établi par l’administration.

Sinon, il ne mentionnera qu’une personne partageant dont la part est prépondérante dans les indivis. Ce nom peut être suivi des mots « et al. /et copropriétaires ». Il n’y a pas de solidarité, mais si l’une des parties paie la totalité de la taxe foncière, les autres doivent lui rembourser leur part en fonction de leur droit aux indivis.

A lire en complément : Quels sont les avantages d’un logement-accession ?

La source indivise de… tensions ? Écrivez-nous rapidement sur hello@mysweetimmo.com !

A lire également : Quelle assurance habitation pour une location meublée ?