Conseils pour un aménagement de cuisine pratique et fonctionnel

Même si vous n’êtes pas un cordon bleu, vous devez quand même passer un certain temps dans la cuisine. Il est donc important d’avoir une cuisine pratique et fonctionnelle. Si vous êtes sur le point d’aménager votre cuisine, vous vous rendez compte que l’aménagement n’est pas si simple. Immo B vous livre ses conseils pour réussir l’aménagement de votre cuisine.

Se fixer par rapport à l’implantation

Quand on dit « implantation », on fait référence à la cuisine en I, à la cuisine avec îlot, à la cuisine en L et à la cuisine en U. Pour faire le bon choix, vous devez considérer la configuration de votre cuisine et de l’espace disponible. Rappelons également qu’il n’y a pas d’implantation parfaite, car chaque type d’implantation a ses particularités et ses contraintes. Pour votre cuisine, vous pouvez choisir :

A lire en complément : Pourquoi choisir le granit comme plan de travail de cuisine ?

  • L’implantation en I qu’on appelle aussi la cuisine linéaire : elle est facilement aménageable. C’est celle qu’on vous recommande si vous avez une cuisine ouverte sur le séjour ou si vous avez une petite cuisine. Pour ce type d’aménagement, le triangle d’activité ne s’applique pas, ce qui peut rendre la cuisine moins fonctionnelle,
  • L’implantation en L : cette composition est aussi facile à mettre en place et l’idée est d’aménager les meubles et les équipements le long de deux murs pour former un angle. L’implantation en I convient presque à toutes les cuisines,
  • L’implantation en U : il s’agit d’un agencement classique de cuisine et elle consiste à organiser l’espace sur les trois murs. Avec ce type d’implantation, le triangle d’activité se met facilement en place,
  • L’implantation avec îlot : l’implantation en U est de plus en plus délaissée, car elle est considérée comme moins moderne et c’est là qu’on peut vous proposer l’agencement avec îlot qui est plus moderne et plus optimisé. Rappelons d’ailleurs qu’on peut conférer plusieurs fonctions à l’îlot central. Il peut faire office de plan de travail, de coin repas, de table de cuisson, d’espace de lavage et/ou de rangements. Pour que vous puissiez avoir une meilleure idée de cette implantation, découvrez ce modèle de cuisines avec îlot central.

Prendre et considérer les mesures et dimensions de la cuisine

L’implantation en U est de plus en plus délaissée, car elle est considérée comme moins moderne. Et c’est là que l’on peut vous proposer l’agencement avec îlot, qui est plus moderne et optimisé. Il faut que vous ayez avec précision les dimensions de la pièce, que vous repériez les éléments fixes et que vous preniez les angles. Avec ces mesures, vous pourrez optimiser l’aménagement et décider des solutions de rangement. Pour la réussite de votre aménagement, voici quelques mesures que vous devez prendre en considération :

A lire aussi : Construire sa maison : un grand changement dans la vie

  • Prévoir un dégagement d’environ 70 cm devant les rangements avec des portes battantes et d’environ 90 cm autour des tiroirs et du lave-vaisselle,
  • Placer les meubles hauts au maximum à 220 cm,
  • Installer le four à hauteur des yeux,
  • Placer la hotte à 60 cm de hauteur de la table de cuisson,
  • Avoir un plan de travail d’au moins 60 cm de profondeur et d’une hauteur entre 85 et 95 cm de hauteur.

Ne pas négliger le triangle d’activité

Si vous exposez ce projet d’aménagement à un cuisiniste, il vous parlera en premier lieu du triangle d’activité. C’est la base de cet aménagement. Le triangle d’activité dans la cuisine tourne autour de trois zones pilier, dont l’espace de cuisson, l’espace de rangement et de stockage et l’espace de lavage. Au moment de la conception du plan de votre future cuisine, vous devez faire en sorte d’appliquer cette règle du triangle d’activité et d’installer les zones pilier à distance égale. Aucun élément ne devrait venir gêner le déplacement entre ces trois zones piliers. Les appareils ménagers et autres éléments doivent graviter autour du triangle. Pour le côté fonctionnel, on essaie d’installer la zone de lavage et la zone de cuisson près des raccordements nécessaires. Dans certains cas, ce triangle d’activité ne pourra pas toujours se faire. On vous conseille alors de mettre l’espace de cuisson au milieu.

Penser aux rangements

Même si vous avez une petite cuisine, vous ne devez en aucun cas négliger les rangements. En limitant vos espaces de rangement, vous risquez de mettre dans le même coin vos aliments, vos ustensiles et votre vaisselle et on ne peut pas dire que votre cuisine ne soit pas fonctionnelle. Pour les rangements, exploitez l’espace disponible dans les angles et jusqu’au plafond. Vous pouvez aussi travailler sur la surface offerte par la crédence pour installer des barres avec crochets.