Comment sécuriser les loyers de votre investissement locatif ?

Pour tout investisseur immobilier, le paiement des loyers par les locataires est une question épineuse. Il s’agit d’une préoccupation qui fait sens, étant donné que pour de nombreux bailleurs, ces loyers servent à honorer leurs échéances de crédit. Or, le risque de non-paiement ou de règlement tardif du loyer existe. Comment minimiser et si possible éliminer ce problème ?

Comment sécuriser le paiement des loyers ?

Bien que de nombreux propriétaires-bailleurs soient confrontés à la problématique des loyers impayés, cette contrainte n’est pas sans solution.

A lire aussi : Les avantages de la sci

Les impayés, une épine dans le pied des bailleurs

Les loyers impayés sont certainement le risque le plus important auquel sont confrontés les investisseurs immobiliers. Pour preuve, les impayés de loyer ont augmenté de 10 % en un an, contre 15 % pour les retards de paiement (Union sociale pour l’Habitat).

Il s’agit d’une situation assez préoccupante, quand on sait que pour 60 % d’investisseurs, le paiement à bonne date des loyers est essentiel pour honorer les échéances financières. Entre le crédit immobilier à solder, les charges d’entretien du bien et les taxes, les dépenses liées à la propriété d’un bien sont en effet énormes, qui plus est si l’actif immobilier est en bail.

A voir aussi : Pourquoi investir dans l'immobilier en Espagne ?

L’intermédiaire de paiement, solution contre les impayés

Face au problème de loyers impayés ou de retard de paiements, il existe une solution, comme on peut le voir avec GaPayLo : le recours à un intermédiaire de paiement. Cette formule s’avère plus efficace que la souscription d’une assurance loyers impayés. Là où votre assurance va vous indemniser en moyenne après 3 mois, l’intermédiaire de paiement supprime le risque.

De facto, sur toute la durée du bail, ce dernier vous verse l’intégralité du montant de vos loyers dès le 1er de chaque mois. Mieux, ce versement sans délai n’est soumis à aucune modalité ni à une quelconque démarche de votre part. Avec un intermédiaire de paiement, il n’existe plus de relation financière entre vos locataires et vous.

Sécuriser loyers location intermédiaire de paiement

Les éventuels retards de paiement de vos locataires n’ont aucune incidence financière pour vous. Quant au risque d’impayés, il n’existe même pas, puisque vos loyers vous sont garantis par l’intermédiaire de paiement au 1er du mois. Conséquence, vous rentabilisez votre investissement et honorez vos échéances financières. De son côté, l’intermédiaire se charge du recouvrement auprès des locataires mauvais payeurs, tout en préservant la relation contractuelle qui vous lie à ces derniers.

Comment vous protéger des dégradations ?

Les dégradations dans le bien immobilier loué sont un autre paramètre qui préoccupe les bailleurs. Ils peuvent être considérés comme des aléas, puisque vous n’avez aucun contrôle sur leur survenance. Néanmoins, vous pouvez prévenir la réparation de ces dégradations. Là encore, la collaboration avec un intermédiaire de paiement vous sera très bénéfique.

Lorsque vous observez des dégradations dans le logement, votre intermédiaire se charge en effet de vous indemniser immédiatement. Vous n’avez donc pas de frais à engager à titre personnel pour procéder aux réparations avant l’intégration d’un nouveau locataire. Pour vous assurer de la justesse du montant de l’indemnisation, l’intermédiaire utilise un outil de chiffrage à cet effet.