vendredi, avril 9, 2021
Banner Top

Bien avant de vous lancer dans un prêt immobilier, vous devez savoir à l’avance comment évaluer le coût de ce prêt. Ainsi, il vous sera plus facile d‘évaluer toutes les possibilités d’emprunt. Vous aurez pour cela besoin de petits conseils, question de savoir comment comparer les meilleures agences. Dans cet article, nous vous montrons non seulement comment calculer votre prêt immobilier, mais aussi comment éviter de prendre des crédits trop contraignants.

Comment déterminer sa capacité d’emprunt ?

En effet, calculer son prêt immobilier n’est pas une tâche facile. Avant tout, faites une évaluation de votre revenu mensuel, afin de jauger votre capacité de remboursement. Faites vos calculs posément et convenablement, pour éviter de vous retrouver plus tard dans le rouge. Chaque fois que vous versez une mensualité, elle correspond à une partie du paiement des intérêts, et l’autre partie revient logiquement au coût du capital emprunté.

A lire aussi : Comment obtenir un meilleur taux hypothécaire ?

Pour calculer votre capacité d’emprunt, il vous suffit de partir sur la base de vos taux et de déterminer la durée souhaitée pour le remboursement. Il faut cependant noter que le taux d’intérêts en question couvre plusieurs autres charges à l’instar des assurances par exemple. Pour ce faire, vous devez respecter les consignes suivantes :

  • Évaluez le montant à rembourser mensuellement
  • Il est important d’estimer le montant que vous souhaitez emprunter
  • Faites des précisions sur la durée allouée au crédit
  • Vous devez maîtriser le taux que couvre le prêt

Généralement, il est limité à 33% la capacité de votre emprunt. En fonction du temps que vous mettrez à rembourser, le montant pourra ou non augmenter. Cependant, il serait judicieux de ne pas excéder 25 ans, car à ce stade, il est difficile d’en sortir indemne.

A lire aussi : Un crédit d’impôt pour les investissement réalisés par les PME

calcul de son prêt immobilier

Dans des sites spécialisés, il vous est offert des calculs simples directs où vous n’aurez que besoin d’inscrire vos chiffres. Dans d’autres comme nexity.com, il vous sera demandé plus d’informations comme la description du projet, le type de logement à acquérir, la situation matrimoniale, la localisation du bien, …

Quelques conseils pratiques

Pensez à emprunter un montant passible d’être remboursé dans les temps. Pour cela, votre projet doit être à la base faisable sur tous les plans.

Déterminez les taux d’intérêts en fonction des facteurs comme le lieu d’achat de votre bien immobilier, de vos revenus mensuels, de vos apports et bien d’autres selon vos besoins. Pour ce faire, vous aurez à passer par un simulateur de prêt immobilier suite à quoi vous aurez des précisions sur le montant du prêt, des mensualités, du taux d’intérêt et bien d’autres éléments que vous retrouverez dans des sites indiqués.

Quelle que soit la nature de votre futur bien, vous aurez besoin des services d’un notaire. C’est l’acquéreur, c’est-à-dire l’acheteur qui couvre les frais du notaire, et non le vendeur comme l’ont souvent pensé certains. Ainsi, lesdits frais s’élèvent habituellement entre 2,5 % et 3 % du montant d’achat si le logement est considéré comme neuf, et 8 % si le bien immobilier est plutôt ancien. Pour calculer ces frais facilement, munissez-vous d’une calculette des frais du notaire, qu’on retrouve très aisément en ligne.

Banner Content

Facebook

A propos

Serge, 48 ans, agent immobilier Bienvenue sur Immo B, blog d’actualité immobilière qui vous aidera dans vos prises de décisions !!

Nos partenaires

Tout savoir sur le métier de mandataire immobilier !

Abonnez-vous à newsletter

Show Buttons
Hide Buttons