vendredi, avril 9, 2021
Banner Top

Au regard des multiples avantages qu’offre le rachat de crédit, plusieurs particuliers sont de plus en plus attirés par cette option d’autant plus que cela offre un taux d’intérêt relativement bas. Il devient de ce fait possible de renégocier son assurance de prêt et faire plus d’économies.

Rachat de crédit : qu’est-ce que c’est ?

Racheter le crédit est une pratique en pleine expansion, surtout dans le secteur de l’immobilier. C’est une situation où le client quitte un établissement bancaire où il a obtenu un prêt initial pour une autre banque dans le but de souscrire à un emprunt proposant un taux d’intérêt plus intéressant. Il devient donc important de comparer les assurances de prêt pour bien choisir son assureur. Le rachat de crédit peut concerner plusieurs crédits et on parle dans ce cas, d’un regroupement de crédits. Le rachat de crédit peut s’appliquer à plusieurs types de prêt qu’ils soient immobilier, à la consommation ou personnel. Dans le cas où ce rachat vise à regrouper le crédit immobilier et le crédit à la consommation, on parle de restructuration de la dette dont l’objectif consiste à alléger la dette. Dans le cadre d’un rachat de crédit, c’est votre ancienne banque qui remboursera au nouvel établissement.

A lire aussi : Pourquoi investir dans l'immobilier à Monaco ?

Comment renégocier l’assurance après le rachat de crédit ?

rachat de crédit

Il est important de préciser qu’une assurance de type groupe dont avait souscrit le client dans son ancien établissement bancaire, est résiliée automatiquement après la résiliation du contrat d’emprunt. Toutefois, s’il s’agit d’une délégation d’assurance, sa résiliation ne se fait pas à l’immédiat. Le client doit de ce fait informer son assureur sur les modalités de son nouveau crédit. Il est important de rappeler que l’assurance d’un prêt protège aussi bien le prêteur que l’emprunteur. Dans le cas d’un emprunt immobilier, il y a lieu de renégocier cette assurance qui représente la plupart de temps, plus de 30% du prix total du prêt or elle n’est pas obligatoire au moment de l’emprunt. Face à la baisse considérable des taux d’intérêt observé sur le marché de l’immobilier, cela apparaît comme une véritable opportunité. Cependant, profiter de cet avantage nécessite un nouveau contrat et c’est d’ailleurs pour cette raison que le rachat de crédit apparaît comme la solution la plus envisageable.

A lire en complément : Pourquoi passer par un courtier immobilier ?

Depuis janvier 2021, le haut conseil de stabilité financière (HCSF) oblige désormais les banques à intégrer le prix de l’assurance du crédit dans les charges annuelles du prêt afin de mieux calculer l’endettement des éventuels emprunteurs. Cette décision entraine automatiquement l’augmentation du taux de TAEG qui est limité à un taux d’usure précis. Rester donc en dessous de ce taux d’’usure est avantageux pour les assurés. Pour ceux qui avaient déjà souscrit à une assurance de crédit et dont le prêt serait encore en cours, ils peuvent de ce fait réaliser des économies considérables d’autant plus que cette assurance concerne une part importante du coût global de l’emprunt.

Le rachat de crédit présente un nombre important d’avantages. Outre la possibilité de renégocier le coût de son assurance emprunteur, le rachat de crédit favorise la baisse des mensualités sans oublier la baisse du taux d’endettement.

Banner Content

Facebook

A propos

Serge, 48 ans, agent immobilier Bienvenue sur Immo B, blog d’actualité immobilière qui vous aidera dans vos prises de décisions !!

Nos partenaires

Tout savoir sur le métier de mandataire immobilier !

Abonnez-vous à newsletter

Show Buttons
Hide Buttons