Comment localiser les réseaux enterrés avant la construction ?

Avant de démarrer les travaux de construction sur un chantier de travaux publics, il est nécessaire d’effectuer un certain nombre de démarches. L’une des plus importantes à effectuer est la détection des réseaux enterrés. Cette opération permet de détecter et de cartographier ces réseaux. Elle est nécessaire et est effectuée suivant une approche bien précise. Vous aimeriez en apprendre plus sur la manière dont cette détection est réalisée ? Nous vous disons tout ce que vous avez besoin de savoir à ce sujet.

La construction peut être un processus compliqué

La construction d’un bâtiment est loin d’être une chose facile. Elle nécessite en effet un processus assez compliqué. Il faut par exemple faire intervenir différents types de professionnels ainsi que de nombreuses machines. Pour construire le bâtiment, il est aussi primordial de poser les fondations et lors de la réalisation de ces fondations, il peut arriver que les machines de construction heurtent des canalisations et de nombreux autres types de réseaux enterrés. C’est pourquoi il est conseillé de réaliser au préalable une détection des réseaux enterrés.

A découvrir également : Bien choisir ses fermetures de maison

Ces réseaux peuvent généralement être enterrés n’importe où, que ce soit dans la zone où se déroulent les travaux ou aux alentours. Si l’équipe de construction n’a aucune idée de l’endroit où se trouvent les réseaux, de nombreux accidents peuvent survenir. Selon les informations obtenues sur le site erp-services.fr, par exemple, les réseaux enterrés sont généralement les réseaux électriques, les réseaux de télécommunication, les réseaux de gaz, les réseaux d’eau potable, les réseaux d’assainissement. Selon les statistiques, des dizaines de milliers de réseaux enterrés sont endommagés chaque année en raison des travaux de proximité.

Lorsqu’un accident survient sur l’un de ces réseaux, les coûts de réparation des dommages peuvent coûter très cher. Outre ce fait, ces dommages peuvent entraîner des perturbations dans la distribution du gaz, de l’électricité, de l’eau… La destruction des réseaux enterrés peut aussi provoquer des explosions, des fuites de produits toxiques, la pollution de l’air, des risques d’électrocution… Pour prévenir tout cela, il est donc primordial d’effectuer une détection des réseaux enterrés. Vous pourrez ainsi savoir où ils se trouvent et les cartographier afin d’éviter tout accident tout au long des travaux.

A découvrir également : Adopter une piscine naturelle pour son jardin

réseaux enterrés détection

Les méthodes les plus courantes pour localiser les réseaux enterrés

Pour détecter les réseaux enterrés, différentes techniques de détection sont utilisées. Certaines de ces méthodes sont beaucoup plus courantes que d’autres.

La détection par méthode acoustique

Il s’agit d’une méthode de détection qui consiste à capter un signal émis par un générateur directement sur la canalisation à détecter, et ce, à l’aide d’un détecteur de réseau. Cette méthode présente certains avantages. Tout d’abord, pour son fonctionnement, elle ne nécessite aucune interruption des réseaux enterrés. Ensuite, elle est efficace et constitue d’ailleurs l’une des méthodes les plus employées de nos jours. De plus, elle ne laisse absolument aucun doute sur la nature des réseaux détectés.

Toutefois, malgré ces avantages, elle présente tout de même des inconvénients. Premièrement, elle est assez lente et ne donne aucun résultat sur les canalisations non métalliques. Deuxièmement, elle ne permet pas de localiser la profondeur à laquelle les réseaux détectés sont enterrés. Enfin, elle peut se révéler inefficace sur certains sols ou en présence d’obstacles de circulation à proximité.

Les détections par méthode magnétique

La détection par méthode magnétique ou détection électromagnétique est une technique qui consiste à capter les champs électromagnétiques qui se propagent dans les réseaux enterrés composés de canalisations métalliques et de câbles électriques. Elle se décline en plusieurs autres méthodes et il existe, de ce fait, 4 méthodes de détection par méthode magnétique.

Tout d’abord, il y a la méthode de détection passive. Elle consiste à mesurer directement le champ magnétique qui émane des canalisations métalliques ou des câbles électriques. Ensuite, il y a la méthode de détection active. Elle permet de mesurer les champs électromagnétiques des canalisations qui sont émis par une bobine. Pour cette méthode, il est possible d’utiliser un détecteur de réseaux magnétiques ou tout simplement une pince de détecteur de réseau. Il y a également la méthode de détection magnétique par géoradar (GRD). Cette technique est destinée aux réseaux enterrés ayant moins de 4 m de profondeur. Enfin, il y a la détection par sonde. Elle est envisageable jusqu’à 100 m du détecteur de réseau et 3 m de profondeur.

Que faire si vous endommagez accidentellement un réseau enterré ?

Vous avez endommagé un réseau enterré durant vos travaux de construction ? Si c’est le cas, alors la première chose à faire est d’éviter d’intervenir sur le réseau. Vous devez notamment éviter de le colmater, d’effectuer un pliage, de déposer un godet sur l’endommagement…

Dans ce type de situation, un constat contradictoire de dommages doit nécessairement être établi entre l’exploitant du réseau et l’exécutant des travaux. Pour réaliser ce constat, vous devez remplir le formulaire Cerfa n° 14766*02.