Acheter une maison modulaire en kit et en bois

Aujourd’hui, il existe sur le marché différentes options pour les constructions, ce qui rend le choix parfois difficile. Les habitations modulaires en bois sont de plus en plus populaires. Modernes, économiques, écologiques, les maisons sont livrées sous forme de panneaux à assembler sur le site de votre choix. Les fabricants misent sur l’aspect éco-énergétique des maisons en kit et en bois.

Concrétisez un projet d’une construction de maison

Pourquoi ne pas envisager une maison modulaire en kit et en bois ? Ce concept existe depuis les années 90 en Suède. Il n’est arrivé en France que depuis peu. Plusieurs entreprises se sont lancées dans la construction de maisons en kit, car la demande est de plus en plus forte. Si vous cliquez ici, vous pourrez découvrir certaines réalisations. Il peut s’agir d’une maison principale, d’une résidence secondaire pour les vacances. Opter pour ce type de construction peut avoir plusieurs avantages dont la possibilité d’avoir une vraie personnalisation. Ces maisons en kit peuvent être montées par une entreprise spécialisée ou par le propriétaire lui-même s’il possède quelques notions de bricolage. Selon la taille de la maison, la construction peut prendre plusieurs semaines.

A voir aussi : L’investissement locatif : ce que dit la loi Pinel

La maison en kit, plus abordable, moins chère

Le coût va dépendre de différents facteurs : du type de bois, de la surface de la maison. Pour une maison de 40 mètres carrés, comptez 25 000 euros et 150 000 euros pour un bien plus grand. La maison en kit et en bois est généralement 20 à 30 % moins coûteuse qu’un bien traditionnel. Il faut tout de même prévoir en parallèle le budget pour la main-d’œuvre, l’aménagement intérieur, la décoration. Ce sont tout de même des postes de dépenses importants qu’il ne faut pas négliger. La maison en bois et en kit a l’avantage d’être modulable. Ce type de maison reste un investissement rentable et durable pour le futur acquéreur.

A lire en complément : Société civile de placement immobilier, comment ça marche ?