Rénover pour faire des économies et plus si affinités

Bien que faire ce genre de travaux soit assez conséquents pour votre budget, la plus valu pour votre maison et les économies d'énergie qui en résultent font vite pencher la balance. Quelles sont les meilleures solutions pour vous aider à faire le bon choix ?

On s'isole !

C'est vraiment l'une des premières choses à faire en matière de rénovation. La perdition de chaleur est l'une des pires ennemis de nos consommations énergétiques. Pour évaluer au mieux le “chantier” qui vous attend, vous pouvez commencer par réaliser un bilan énergétique, vous pourrez alors partir de cette base pour établir à l'aide d'un ou de plusieurs professionnels les travaux à réaliser. Selon vos capacités, certains travaux peuvent être réalisés par vos soins, veillez toutefois à laisser les tâches les plus difficiles à un artisan certifié notamment pour l'isolation et l'aménagement de vos combles. Des précautions sont à prendre en ce qui concerne la charpente de votre toiture. On ne peut pas faire tout et n'importe quoi au risque d'endommager la mauvaise poutre.

Lire également : Comment isoler acoustiquement un escalier en Bois ?

Quand son intérieur fait peau neuve

Lorsque l'on achète de la vieille pierre, on se retrouve face au papier peint des années 50, aux poutres apparentes qui alourdissent le plafond ou encore au carrelage couleur marron terne. Sans compter des pièces bien souvent clôturées qui rapetissent les espaces. Bien que certains ménages apprécient encore ce style, ce n'est plus dans l'air du temps. Rénover un bien n'est pas forcément lié à un problème d'isolation, mais plutôt au besoin de remettre au goût du jour le logement. Le home staging est très répandu, et charme de nombreux propriétaires dans le but de vendre rapidement leur bien. Voici comment procéder en quelques conseils :

  • Faire un tri dans ce que l'on garde, ce que l'on jette, ce que l'on va transformer pour une seconde vie.
  • On termine les travaux en cours, gare aux finitions.
  • On met en avant l'espace de chaque pièce, on dégage les espaces.
  • On harmonise la décoration (tons, matières…).

À vos pinceaux !

A lire aussi : Maison plain pied : comment choisir son constructeur ?

Les avantages fiscaux de la rénovation énergétique

Les travaux de rénovation énergétique peuvent représenter un investissement important pour les propriétaires. Il est possible de bénéficier d’aides financières et d’avantages fiscaux afin d’alléger le coût des travaux.

Certaines aides sont proposées par l’État comme les subventions de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH) ou encore la prime coup-de-pouce économies d’énergie qui permettent une prise en charge partielle ou totale des frais.

Il existe plusieurs dispositifs fiscaux à destination des particuliers effectuant des travaux de rénovation énergétique. Le plus connu est le crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE), qui permet aux ménages modestes et intermédiaires de déduire 30% du montant TTC dépensé dans leurs impôts sur le revenu. Pour pouvoir bénéficier du CITE, les équipements installés doivent respecter certains critères techniques précisés par arrêté ministériel.

Le prêt à taux zéro (PTZ) peut aussi être sollicité si vous êtes propriétaire occupant. Il s’agit là aussi d’un avantage fiscal non négligeable puisque ce prêt ne génère pas d’intérêts ni de frais annexes, ni même d’assurance emprunteur.

Depuis janvier 2020, on peut noter qu’un nouveau dispositif a été mis en place : MaPrimeRénov’. Ce programme remplace progressivement le crédit d’impôt Transition Énergétique et vise à aider tous les Français sans conditions particulières avec un barème selon leur niveau de revenus et la nature des travaux pour les aider à financer leurs projets de rénovation.

Entre les subventions et autres avantages fiscaux proposés par le gouvernement français, il est possible de réaliser des économies substantielles sur ses travaux de rénovation énergétique. Ces mesures visent ainsi à encourager la transition écologique en favorisant la modernisation du parc immobilier tout en respectant l’environnement.

Les erreurs à éviter lors de la rénovation de sa maison

Bien que la rénovation de sa maison soit un projet passionnant, elle peut aussi s’avérer être un véritable casse-tête si on ne prend pas le temps de bien planifier les travaux. Voici quelques erreurs à éviter lors de la rénovation de sa maison.

Il faut éviter de se lancer dans des travaux sans avoir une idée claire du budget disponible. Les coûts peuvent vite grimper et il faut éviter les problèmes plus tard avec votre construction qui pourrait subir des dommages collatéraux tels que des fissures ou un lézardement par exemple.

Il faut aussi bien choisir ses matériaux car certains peuvent s’avérer inadaptés aux conditions climatiques locales ou encore mal adaptés à vos usages futurs (par exemple : une peinture dépolluante nécessite beaucoup plus souvent un renouvellement comparé à certains vernis). La sélection doit donc être réalisée avec soin afin que vous puissiez profiter pleinement du résultat final pendant longtemps sans voir apparaître rapidement différents défauts liés à un choix qualitatif insuffisant ou peu adapté.

L’un des pièges classiques de la rénovation consiste à vouloir suivre toutes les tendances en matière de décoration d’intérieur. Il faut éviter cet écueil car il faut une certaine harmonie et un style qui ne vous lasse pas au fil des saisons.

La décision de rénover sa maison doit être mûrement réfléchie afin d’éviter tous les pièges potentiels qui pourraient compliquer le projet. En faisant preuve de planification, d’organisation et surtout de bon sens, la rénovation peut se transformer en un véritable succès qui permettra non seulement d’améliorer son cadre de vie mais aussi, dans certains cas, d’augmenter significativement la valeur du bien immobilier.