Quelle est la rentabilité d’une isolation par l’extérieur ?

Pour l’isolation thermique de votre logement, vous avez le choix entre l’isolation par l’intérieur ou par l’extérieur. De nombreux ménages choisissent l’isolation par l’extérieur et ce, pour de nombreuses raisons, notamment pour son efficacité. Qu’en est-il de la rentabilité ?

Les avantages de l’isolation par l’extérieur

A lire également : Quatre éléments incontournables de la construction d’une maison

C’est au niveau de la toiture et des combles qu’on constate le plus les pertes de chaleur. Si vous avez déjà isolé ces points de déperdition, il faudra maintenant s’attaquer aux murs. Ces derniers représentent environ 25% des pertes thermiques. Là, vous pouvez penser à l’isolation par l’extérieur. Cette technique consiste à poser l’isolant sur les murs extérieurs du bâtiment ou de la maison.

L’isolation par l’extérieur garantit d’excellentes performances thermiques à l’intégralité du logement comparé aux autres techniques d’isolation. Vous pouvez donc espérer d’importantes économies d’énergie avec une importante baisse de votre facture. Si votre budget vous le permet, vous pouvez optimiser cette isolation par l’extérieur en le combinant à un bardage extérieur.

A découvrir également : Quatre (4) raisons pour lesquelles vous devez choisir un tube en acier pour vos constructions

Il est à rappeler que l’isolation ne permet pas non seulement la conservation du chauffage et la rétention du froid à l’extérieur. Elle va également en été conserver la fraîcheur en intérieur et la chaleur à l’extérieur. Oui, l’isolation fonctionne également pour la climatisation.

L’isolant adopté pour l’isolation par l’extérieur

Pour l’isolation des murs, la plupart des professionnels proposent la laine de verre, mais vous n’êtes pas obligé de choisir cet isolant. Il ne faut quand même pas s’attendre au même rapport qualité-prix. Pour faire le meilleur choix, il faut prendre en compte vos attentes et votre budget.

Vous pouvez donc vous tourner vers les isolants de type minéral. C’est dans cette catégorie qu’on a la laine de verre, mais aussi la laine de roche. Le rapport qualité-prix de ces isolants est intéressant. On a aussi les isolants de nature synthétique qui sont souvent en plastique alvéolaire. Ce plastique peut être du polyuréthane ou du polystyrène extrudé.

Si vous êtes sensible à l’écologie, optez pour un isolant naturel venant des plantes, des animaux ou du bois. Vous pouvez donc prendre de la laine de mouton, du liège, des plumes ou encore du chanvre. Ces isolants sont plus chers, mais ce sont les plus écologiques de la collection.

L’isolation par l’extérieur, plus cher, mais plus rentable

Pour l’isolation par l’extérieur, vous devez préparer un budget assez conséquent. Le prix moyen d’une isolation par l’extérieur se situe entre 100 et 200 euros le mètre carré. Ce prix peut être plus ou moins cher en fonction de l’isolant que vous avez choisi et aussi de la nature des murs. La rentabilité s’explique par la performance énergétique que vous profiterez après les travaux. Vous allez également faire d’importantes économies en chauffage et en climatisation.

On peut comprendre que vous pouvez être réticent par rapport à l’isolation par l’extérieur de par son prix, mais sachez qu’il existe des aides financières qui pourront vous aider dans la réalisation de ces travaux. Parmi ces aides, on peut citer entre autres le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, l’éco-prêt à taux zéro, la prime énergie, le taux de TVA réduit à 5,5% et les aides de l’ANAH.