Conseils avant de souscrire un crédit à la consommation

Un prêt personnel est aujourd’hui un des moyens les plus rapides pour financer ses projets comme l’achat d’une voiture ou les travaux dans la maison. Avec un marché très disparate, il est souvent difficile d’identifier la banque la plus compétitive. Voici quelques conseils avant de souscrire un crédit à la consommation.

Conseil n°1 : toujours rester prudent

A lire également : 5 critères pour bien choisir son box de stockage

Bien qu’il s’agisse d’une banque certifiée, il est toujours recommandé de vérifier les offres ainsi que les taux proposés. Par ailleurs, force est de constater qu’il est toujours préférable de souscrire un crédit personnel qu’un crédit renouvelable. Ce conseil s’applique surtout pour une somme au-delà de 1000 euros, seuil duquel le choix est activé. Pour ceux qui décident tout de même d’y souscrire, il est important de vérifier si les conditions de révision du taux sont bien mentionnées dans les conditions générales du contrat.

Pour chaque transaction, mieux vaut privilégier les banques ou les établissements financiers plutôt que les vendeurs, dans le cadre d’un achat d’équipement. Même hors promotion, les taux appliqués par ces organismes restent attractifs.

A lire en complément : Achat de pergola : comment faire le bon choix ?

Dans le cadre des vérifications à accomplir , il convient de vérifier que le taux annuel effectif global, le coût global ainsi que les mensualités du prêt sont bien inscrits sur la fiche d’information. Cela témoigne de la transparence de son service.

Conseil n°2 : connaître les recours possibles

Il faut savoir que souscrire une assurance de prêt auprès de l’établissement de crédit est facultative. Si le banquier le propose, il est possible de le refuser car même s’il ne propose qu’un montant faible, cela peut revenir cher au fil du temps. Si néanmoins, vous êtes intéressé, il faut savoir qu’il ne doit pas dépasser 0,5% du montant du crédit.

En cas de rétractation, l’intéressé dispose de 14 jours pour le faire à compter de l’offre de contrat. Cette décision peut se faire par courrier ou courriel.

Pour ceux qui ont souscrit des crédits renouvelables avant 2011, il est possible de les renégocier pour obtenir des taux fixes plus avantageux, pour une durée courte.

Pour les cas les plus complexes, un regroupement de crédit est fortement recommandé. Toutefois, il ne faut pas attendre que l’intéressé soit en situation de surendettement pour en faire la demande. Attention aux frais de dossier pour ce type de transaction.

Conseil n°3 : toujours faire une simulation de crédit

Avant de souscrire un prêt personnel, il est fortement recommandé de comparer les offres entre elles. Une simulation emprunt est avantageuse pour plusieurs raisons :

  • Assurer la faisabilité du projet selon le montant emprunté, les revenus …
  • Avoir une précision dans le montant à emprunter grâce au Taux annuel effectif global, qui peut changer d’un établissement à un autre.
  • Connaître les conditions d’octroi du crédit d’un établissement à un autre. Si le dossier peut être refusé dans une banque en particulier, il peut être recevable dans une autre. Le montant minimum/maximum prêté peut varier d’un organisme à un autre.

Bon à savoir : les critères de choix d’un prêt personnel

Trois critères principaux doivent être pris en compte lors du choix d’un crédit à la consommation : la durée, le taux et le coût total.

Plus les mensualités sont faibles (le crédit est long), plus son coût total est élevé. Mieux vaut assumer des mensualités plus importantes pour réduire la durée du crédit.