Les différentes techniques pour recruter dans l’immobilier

Le recrutement dans le domaine de l’immobilier fait partie des sujets complexes,  du fait que les profils exigés par le métier sont très vastes.

Il y a l’embarras du choix, entre un étudiant fraîchement sorti de l’école qui est facile à former mais qui manque d’expérience et l’expérimenté qui est déjà au courant des codes qui régissent le métier mais qui demande un salaire plus important. Mais qui sera difficile à façonner pour suivre les ambitions de l’entreprise recruteur.

A lire en complément : Comment réussir mon projet de maison ?

Face à ce challenge, de nouvelles techniques de recrutement sont apparues. Quels sont-elles et comment les adopter ?

Techniques de recrutement par rapport à la révolution du comportement

Les techniques de recrutement ont beaucoup évolué ces dix dernières années pour pouvoir cibler des personnes qui ne sont pas seulement capables de réaliser le travail demandé mais qui ont des comportements exemplaires attendus au sein de l’entreprise et au niveau de la société où elles vivent. Leurs ambitions et leurs personnalités sont donc prises en compte lors d’un recrutement.

A lire également : Immobilier : le boom de la visite virtuelle

Ainsi, au sein de l’entreprise, le candidat doit pouvoir être réactif à tous les sujets qui peuvent le concerner et agir en conséquence.

Il n’est pas seulement exigé d’avoir un bon sens commercial, ni des connaissances dans le domaine pour intégrer le monde de l’immobilier, il faut exceller ou tout au moins avoir des savoir-faire techniques dans les secteurs de la finance, du marketing relationnel ou encore du droit.

Ce dernier est d’autant plus imposé pour pouvoir se défendre contre les préjudices qu’il peut y avoir pendant les prospections ou durant les négociations, aussi bien au niveau du vendeur que de l’acheteur.

Au niveau de la société, les recruteurs attendent que les candidats soient impliqués dans divers réseaux afin d’établir des affinités dans plusieurs domaines.

Il peut seulement s’agir d’un groupe de lecture ou des groupes de passionnés d’art. Mais les plus recherchés sont ceux qui intègrent les associations qui sont en rapport avec la protection de l’environnement et de l’entraide sociale.

Techniques de recrutement façonnées par la technologie actuelle

Le côté humain tend à être parfois négligé suite aux avancées technologiques fulgurantes dernièrement. En effet, il suffit de s’introduire dans les réseaux sociaux pour découvrir les activités d’une personne, ses centres d’intérêts ainsi que ses relations. Même l’orientation politique et religieuse, du candidat, peuvent être découvertes par l’intermédiaire d’internet.

Le fait que les grandes universités publient leur cursus ainsi que la liste des diplômés à chaque promotion a permis la vérification de la véracité des informations qui sont sur le curriculum vitae

Alors, au lieu de les discréditer par leurs profils et leurs activités découverts sur internet, la technologie devrait être utilisée à l’avantage des candidats.

Ils peuvent valoriser leur image grâce à l’utilisation du « personal branding ». Il s’agit d’un système qui permet de gérer efficacement les informations qui apparaissent sur les réseaux.

Il suffit donc de filtrer celles qu’on ne veut pas montrer et de mettre en avant les plus attractives comme être membre dans un groupe professionnel très actif.

Il est aussi possible de mettre son CV en ligne et de l’ajuster à chaque fois qu’il y a des changements que ce soit au niveau professionnel ou au niveau de nouvelles formations, tout en s’abonnant aux pages de recrutement.

Le site www.recrutimmo.com regorge de nombreuses opportunités à saisir en matière de recrutement dans le domaine de l’immobilier.

L’utilisation des algorithmes prédictifs

Étant donné que le choix des candidats dans le domaine de l’immobilier est très complexe, les recruteurs d’aujourd’hui ont décidé de développer un système informatique qui permet de présélectionner les profils en lice pour un poste donné.

Ce système est communément appelé «algorithme prédictif ».  Le programme est donc capable de repérer les profils qui sont susceptibles de pouvoir mener à bien les tâches attendues par le poste.

Pour ce faire, il faut introduire dans le système les informations comme les qualités requises et les diplômes exigés dans la fiche de poste. Même le nombre d’expériences est considéré comme un facteur clé dans la sélection.

Pour pouvoir être pris en compte par le système, un CV se doit d’être clair et précis. Il est également possible d’insérer des paramètres qui vont reconnaître immédiatement les termes courants dans l’immobilier à savoir négociation, achat, vente ou encore évaluation.

Techniques de recrutement en ligne, collectif et décontracté

Grâce aux révolutions technologiques, les recruteurs peuvent faire passer des tests par l’intermédiaire de la visioconférence afin de présélectionner les candidats.

Pour pouvoir suivre le processus de recrutement dans le domaine de l’immobilier, il faut être capable de maîtriser les systèmes informatiques comme Skype ou encore Google Hangouts.

Les candidats sélectionnés, par l’intermédiaire de l’algorithme prédictif ainsi que par le pré-recrutement en ligne, subissent ensuite des entretiens collectifs.

Au milieu de plusieurs autres candidats, les personnalités qui s’affirment avec discernement et un comportement réactif sont vite repérés. Cette technique s’avère être efficace pour détecter les candidats qui sont les plus persuasifs.

Il y a également les techniques de recrutement qui se font par l’intermédiaire des afterworks ou des speed datings, dans le but de voir le comportement des futurs collaborateurs dans un milieu professionnel décontracté.