Comment choisir le bon quartier pour un investissement immobilier

Que ce soit pour acheter votre résidence principale ou effectuer un investissement locatif, le choix d’un bon emplacement est primordial. Ce choix idéal repose sur différents critères et plusieurs visites seront nécessaires pour vérifier le maximum de points. Nous vous indiquons dans la suite, les éléments sur lesquels vous concentrer en priorité.

L’accessibilité du logement

Si vous optez pour un investissement immobilier dans des grandes villes comme Paris, Lyon ou Marseille, l’accessibilité sera l’un des points les plus importants. Assurez-vous que le quartier choisi est desservi par les transports en commun. De cette manière, les locataires ou le propriétaire pourront aisément rejoindre les zones d’emplois et d’attractivité de la ville.

A lire aussi : Immobilier : 4 raisons d'investir dans une ville étudiante

En outre, veillez également à ce que votre logement soit assez proche des crèches, centres aérés et autres. Dites-vous que l’accessibilité des établissements scolaires représente un critère essentiel dans l’achat d’une résidence principale. En effet, c’est un avantage qui aura de l’importance durant la revente, en particulier si c’est un appartement familial.

Les commerces et loisirs aux alentours

La distance vis-à-vis des commodités, en particulier alimentaires, est un autre élément à ne surtout pas négliger lors d’un investissement immobilier. Un logement situé pas très loin à pied d’une rue commerçante regorgeant de nourriture et autres produits est un atout certain pour les occupants.

Lire également : Immobilier de luxe : quels sont les avantages ?

Si le quartier en question est doté d’infrastructures sportives ou culturelles, cela ajoute encore un véritable plus à votre bien. Cela devrait spécialement plaire et attirer les familles avec des enfants. Et pour ne rien gâcher, il bénéficiera d’une meilleure côte sur le marché immobilier.

Enfin, la présence d’espaces verts peut aussi constituer un atout intéressant. Au printemps et en été, les parcs sont très fréquentés pour des promenades, sans oublier qu’ils favorisent la biodiversité. En avoir un près de chez vous implique donc un engagement des communes à protéger l’environnement. Un petit plus non négligeable pour l’investissement locatif.

L’état du marché de l’immobilier de la commune et les futurs projets urbains

Si vous désirez acheter en VEFA afin de réaliser un placement locatif, cherchez à évaluer l’état du marché immobilier local. S’il présente une importante demande locative, alors vous n’aurez pas de souci pour louer votre bien. N’hésitez pas à interroger le promoteur immobilier durant vos différents échanges, il sera mieux placé pour vous indiquer l’évolution du quartier.

Il existe un aspect auquel la plupart des gens ne pensent pas ou négligent tout simplement. Pourtant, vous devez tout de même vous renseigner sur les chantiers en cours ou les projets de rénovation urbaine aux alentours. Car, certains quartiers subissent parfois d’importants travaux d’aménagement qui modifient grandement le paysage urbain tout en impactant leur attractivité. Vous pouvez également évaluer l’évolution à venir du quartier en vous rendant directement sur les différents sites en construction autour de votre bien.

Les possibles nuisances

Pensez vraiment à questionner vos potentiels voisins afin de vous renseigner sur le taux de bruit qui peut nuire au secteur. Ceci, car un quartier animé et rempli de divers commerces, bars ou encore restaurants, attirera plein de jeunes actifs et de couples sans enfants.

Et pour mieux prévenir d’éventuelles nuisances en journée et la nuit, faites quelques tours du quartier à des tranches d’heures différentes. Cela devrait vous permettre d’évaluer les types de fréquentations et d’activités nocturnes.