Tout sur les plaquettes de parement

Les plaquettes de parement constituent des revêtements muraux très efficaces, en ce sens qu’elles permettent de créer instantanément un style. De plus, ces dernières de 2 à 3 cm d’épaisseur sont disponibles en différents matériaux d’une part, puis dans de nombreuses formes, tailles et couleurs d’autre part. Voulez-vous déjà mieux apprendre au sujet de ces plaquettes tendances et originales ? Lisez maintenant cet article qui vous en parle amplement.

Description d’une plaquette de parement

Une plaquette de parement constitue un habillage mural tel que le carrelage mural composé de lames de dimensions variées auto-adhésives ou à coller. Elles existent en différentes textures, notamment lisses, légères et à fort relief.

A lire également : Comment choisir un bon serrurier ?

En outre, étant donné qu’il est recommandé de décorer sans surcharger, le mieux est d’habiller un ou deux des murs de votre pièce à retoucher avec ces plaquettes afin de ne pas la surcharger.

À ce sujet, vous devez savoir que les pierres naturelles claires par exemple évoqueront le style naturel et chic, le béton imitation briques grises créera le style industriel et les briques blanches en plâtre donneront lieu à un design épuré.

A voir aussi : Pourquoi investir dans le neuf avec un promoteur

Les différents matériaux des plaquettes de parement

Les plaquettes de parement existent en matériaux naturels (lourds, solides, au rendu naturel) et en matériaux d’imitation (plus légers, plus fragiles et plus économiques).

Les matériaux naturels

Ces derniers qui se révèlent résistants et chaleureux se déclinent essentiellement en 3 matériaux à savoir :

  • la pierre naturelle: résistante au gel, une pierre naturelle peut être posée aussi bien en mur intérieur qu’en façade extérieure. Par ailleurs, il faut préciser que ces pierres sont disponibles en différentes teintes et textures ;
  • la terre cuite: tout comme la pierre naturelle, la terre cuite est disponible en plusieurs teintes (gris, rouge, beige ou brun). Elle peut tout de même être posée à l’intérieur comme à l’extérieur d’une pièce ;
  • le bois: matériau destiné à l’intérieur, le bois rend une pièce chaleureuse grâce à son camaïeu de teintes dorées et brunes.

Les matériaux d’imitation

Les matériaux d’imitation pour leur part offrent une panoplie de choix. On distingue :

  • la pierre reconstituée: elle possède simplement les mêmes avantages que la pierre naturelle. Au surplus, elle supporte le gel et peut donc être posée à l’extérieur ;
  • le béton: très résistant, le béton est spécialement adapté à un usage extérieur. De plus, il permet d’imiter la pierre, la brique ainsi que les galets ;
  • le plâtre: économique et facile à poser, le plâtre est léger et fragile. C’est sans oublier qu’en plus du fait que son usage est spécialement réservé à l’intérieur, il imite également assez de matériaux dans de nombreux coloris.

Les critères de choix d’une plaquette de parement

Trois caractéristiques clés permettent de choisir une plaquette de parement que vous jugez intéressante pour l’une ou l’autre de vos pièces. Au sujet de celles-ci, il est question pour vous de vérifier si votre plaquette est compatible avec :

  • le gel: il faut y comprendre qu’il est nécessaire qu’une plaquette de parement soit résistante au gel pour un usage a priori en extérieur ;
  • les projections d’eau: si vous souhaitez poser votre plaquette de parement dans une cuisine ou dans une salle de bain, tâchez de vous rassurer qu’une indication dans ce sens apparaît sur l’emballage. Sinon, une plaquette de parement ne doit en réalité pas être posée dans la douche ;
  • la chaleur d’un poêle à bois ou d’une cheminée: souvent utilisée pour valoriser un poêle et pour protéger le mur qui se trouve derrière, une plaquette de parement peut en supporter la chaleur si cette mention est indiquée.

La pose et l’entretien d’une plaquette de parement

Une plaquette de parement se pose a priori sur un support lisse, plat et sain. Surtout, ledit support doit être résistant à environ 40 kg/m² selon le type de plaquettes. Sinon, certaines plaquettes de parement se posent tout simplement comme un carrelage mural, soit avec du mortier-colle. Celles en plâtre par ailleurs peuvent être auto-adhésives.

Par ailleurs, après sa pose, vous pouvez appliquer par exemple un hydrofuge de surface au pinceau ou à l’aide d’un pulvérisateur sur votre plaquette de parement. Cela la protègera en effet par une barrière étanche contre les impuretés telles que les tâches et la poussière. Par la suite, un lavage à l’eau savonneuse mettra vos murs à l’abri de toute malpropreté.

Les prix et les fournisseurs des plaquettes de parement

Le prix d’une plaquette de parement dépend du type de son matériau, à noter qu’une plaquette est moins chère que le matériau qu’elle imite. Tout compte fait, une plaquette :

  • en béton coûte 15 à 45 € le mètre carré ;
  • en plâtre coûte 20 à 35 € le mètre carré ;
  • en terre cuite coûte 20 à 60 € le mètre carré ;
  • en pierre reconstituée coûte 30 à 70 € le mètre carré ;
  • en pierre naturelle coûte 40 à 120 € le mètre carré ;
  • en bois coûte 50 à 70 € le mètre carré.

Au surplus, il faut avoir à l’esprit que les plaquettes de parement se trouvent essentiellement dans les magasins de bricolage ainsi que ceux spécialisés.