Quelle assurance habitation pour une location meublée ?

La location d’une habitation meublée est sans nul doute plus pratique pour tous. Que ce soit pour un studio ou un appartement, même pour un projet de colocation, le premier réflexe est de connaître au préalable les différentes règles liées à l’assurance habitation meublée. Pratique pour de nombreuses situations pour les locataires, la location meublée représente également un réel avantage pour les propriétaires, car non seulement rentable ceci génère aussi des avantages fiscaux.

L’assurance habitation : devenue une obligation

Auparavant facultative, l’assurance habitation est devenue obligatoire suite à la Loi Alur, car les locataires sont désormais assujettis à une assurance contre les risques locatifs, comme indiqué dans l’article 7 de la loi du n° 89-462 du 6 juillet 1989. De leurs côté, les propriétaires bailleurs sont également dans l’obligation de souscrire une assurance incluant au moins une garantie « Responsabilité Civile d’assurance habitation », plus précisément pour le cas des logements en situation de copropriété, selon l’article 9-1 de la loi n° 65-557 du 10 juillet 1965.

A voir aussi : Assurance emprunteur : les garanties supplémentaires à l'ère de la pandémie

En tant que locataire, vous êtes donc obligé de souscrire une assurance habitation locataire qui vise à vous couvrir contre les risques locatifs tels que les dégâts des eaux ou encore les incendies et les explosions. Effectivement, ce sont les garanties minimales, d’ailleurs si vous souscrivez à la formule de base, il y a des préjudices qui ne seront pas couverts, comme les dommages ou destructions que vous pourrez causer au voisinage ou même de vos propres biens. L’idéal serait donc de prendre une formule complète.

Cette formule complète peut comprendre notamment des garanties vols et vandalisme, la garanties brise de glace et la prise en charge de l’ensemble des effets personnels. Certaines formules proposent également l’assurance responsabilité civile vie privée ainsi que la garantie recours des voisins et des tiers.

Lire également : Quelles sont les meilleures assurances emprunteurs ?

Assurance pour le propriétaire d’un appartement meublé

Un propriétaire peut souscrire une assurance habitation PNO-bailleur, ou Propriétaire Non Occupant, dans le cas où ce dernier met son bien meublé en location. Ceci va lui permettre de bénéficier d’une garantie Responsabilité Civile de Propriétaire. Toutefois, il est à préciser que la souscription à cette assurance est facultative sauf si le bien est en copropriété.

Pour les cas des locataires qui changent régulièrement, comme pour les cas de locations vacances, le propriétaire peut souscrire en addition une assurance MRH (Multirisque habitation). Cette assurance constitue en effet une offre optimale qui couvre non seulement l’ensemble des membres du foyer, mais aussi les dommages matériels et corporels. En règle générale, l’assurance multirisque habitation est donc un contrat dont la couverture ainsi que l’indemnisation sont plus conséquents qu’un simple contrat d’habitation. Toutefois, cette assurance MRH n’est pas obligatoire.

Location meublée : quelle assurance habitation choisir ?

En étant locataire d’un appartement meublé, vous bénéficiez d’une liberté totale concernant le choix de votre contrat d’assurance habitation. Les formules dites d’entrée de gamme incluent une base commune de garanties comportant entre autres la Responsabilité Civile. La meilleure solution, pour le locataire d’un meublé, est la souscription d’un contrat d’assurance locataire pour être couvert. En Responsabilité Civile, le locataire est couvert pour les dommages qu’il risque de causer aux tiers, à sa propre personne ou à sa famille. Il est aussi couvert pour les risques locatifs, notamment l’incendie, l’explosion ou les dégâts des eaux. Par ailleurs, le locataire est couvert pour les garanties optionnelles comme la protection juridique ou encore la couverture des biens mobiliers. Il y a également les garanties d’assistances telles que le gardiennage ou le dépannage d’urgence.

Quand vous optez pour un contrat habitation multirisque, vous devez veiller à bien analyser le niveau de franchise, à savoir la part restante à payer dans le cas d’un sinistre. Plusieurs assureurs offrent des formules diverses concernant les garanties comprises d’office ou en option. Quoi qu’il en soit, vous avez la possibilité de réaliser la personnalisation de votre couverture pour la protection de vos biens ainsi que les membres de votre foyer.

Assurance habitation pour une location meublée : le prix

Les cotisations pour un niveau de couverture homologue fluctuent aisément d’un établissement à un autre que vous soyez propriétaire ou non occupant ou encore locataire d’un bien meublé. Le montant de la prime annuelle, pouvant être attribuée de manière mensuelle, que vous devez régler dépend du logement à assurer, de votre profil, de la formule que vous choisissez, des garanties optionnelles que vous souscrivez, des garanties d’assistance, du niveau de franchise en cas de sinistre, de la localisation du ben ou encore des plafonds d’indemnisation.

Le comparateur d’assurances habitation en ligne a pour avantage d’analyser plusieurs contrats en fonction de ces paramètres, dans le but de vous éviter d’avoir à revendiquer ou procéder à la comparaison en personne de chaque devis. Par ailleurs, vous avez accès à un choix d’offres personnalisées, ce qui vous procure une bonne vision de la réalité du marché en matière de prix.