Les étapes à suivre pour devenir agent immobilier mandataire à Brest

Le métier d’agent immobilier devient de plus en plus populaire depuis quelques années. À l’inverse de l’agent immobilier classique, l’agent immobilier mandataire est un professionnel indépendant travaillant pour le compte d’un réseau ou d’une agence. Vous habitez à Brest et vous êtes intéressé par l’immobilier ? Découvrez dans cet article les étapes à suivre pour devenir agent immobilier mandataire à Brest.

Signer un contrat une agence

La première étape pour devenir agent immobilier mandataire à Brest est de signer un contrat avec une agence. Cette agence doit avoir la carte T, également appelée carte de transactions. En effet, cette carte vous sera remise afin que vous puissiez prouver votre professionnalisme au cours d’une transaction. Puisqu’il faut retenir que le mandataire ne peut posséder sa propre carte professionnelle.

A lire aussi : Acheter une maison et la revendre 6 mois plus tard

Comme indiqué ci-dessus, il est nécessaire d’être lié à un réseau ou une agence pour travailler en tant qu’agent commercial mandataire. Cela signifie alors que vous allez signer un contrat d’agent immobilier, mais vous n’allez pas avoir une “ clientèle propre ” ni fonds de commerce.

Choisir son statut

Généralement, les personnes qui travaillent en tant qu’agent immobilier mandataire choisissent le statut de micro-entrepreneur. Cela se justifie surtout par la facilité des démarches administratives et comptables.

A lire également : Est-ce rentable d’investir dans l’immobilier ?

Par ailleurs, la déclaration des charges sociales pour le micro-entrepreneur n’est possible qu’à une seule condition : lorsqu’il crée des bénéfices. Au cas où vous ne réaliseriez pas de vente, et donc pas de bénéfice, il va falloir que vous déclariez “ 0 ” à l’Urssaf. Il faut noter que si vous optez pour ce statut, il est obligatoire de vous immatriculer au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC). Ensuite, vous pourrez directement commencer votre nouvelle activité.

Vous avez aussi la possibilité de choisir le statut d’Entreprise Individuelle (EI) ou Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée. Ce régime social offre de nombreux avantages. En optant pour ce dernier, aucun capital minimum ne vous sera exigé.

Par ailleurs, vous pouvez choisir parmi trois différents régimes d’imposition :

  • Régime réel normal ;
  • Régime réel simplifié ;
  • Régime de la micro-entreprise.

Enfin, vous pouvez récupérer les charges, la TVA et amortir votre matériel.

Alors, il ne vous reste plus qu’à opter pour ce qui vous correspond le mieux !

Souscrire un contrat d’assurance de responsabilité civile

Le secteur de l’immobilier est très réglementé. Ainsi, les agents immobiliers mandataires sont appelés, depuis septembre 2015, à souscrire à une assurance avant de pouvoir exercer. À cet effet, il est encore préférable de vous rendre directement auprès de l’agence, auquel vous êtes affiliés, afin de savoir quelle assurance il recommande. En fait, ce dernier peut généralement profiter de coûts préférentiels.

Suivre une formation

Il faut au moins 14 heures de formation pour devenir agent immobilier mandataire. Il va sans dire que vous voulez être le plus professionnel possible. Aussi, faut-il disposer de tous les outils nécessaires pour y parvenir.

Le métier d’agent immobilier étant un métier passionnant, nombreux sont les concepts juridiques à maîtriser. Droit de l’urbanisme, management immobilier, droit privé, économie, etc. En fait, vous devez être très actif ! Heureusement, plusieurs formations sont proposées, de quelques heures d’apprentissage, au niveau BTS et même au niveau Master 2.