Comment renforcer la structure d’une bâtisse ?

La solidité d’une bâtisse repose sur sa structure. Cette dernière renvoie généralement à l’ossature qui regroupe les poutres, les dalles, les murs porteurs, les colonnes et tous les autres éléments qui soutiennent les charges de l’immobilier. Ainsi, chaque constituant de la structure assure l’équilibre du logement. De ce fait, il est primordial de le renforcer pour maintenir celui-ci en bon état et prolonger sa durée de vie.

Ajouter une résistance supplémentaire aux poutres

Les poutres permettent aux constructions de résister à la flexion. Autrement dit, elles supportent leur poids. Dans la plupart des édifices anciens, elles sont en bois. En conséquence, elles peuvent être détruites par la moisissure ou s’altérer avec les années. Dans ce cas, pour éviter un risque de destruction important, il faut réaliser des actions de rénovation pour changer les poutres endommagées. D’autre part, pendant la construction, il est possible de consolider les poutres en ajoutant des éléments structurels particuliers. Ceux-ci peuvent être en bois ou composés de profilés en acier. Ils sont placés latéralement par rapport aux poutres. En outre, en optant pour un renforcement structurel par ajout de renforts le constructeur optimise la résistance de chaque partie de l’ossature du logement.

A voir aussi : Quel budget pour une rénovation de toiture ?

Chainage des murs porteurs et réparation des fissures

Le chainage des murs porteurs est une méthode de renforcement de structure assez pratiquée par les constructeurs. Elle consiste à joindre les chainages par des équerres ou par des boucles. Cette technique permet de booster la stabilité de ces murs, d’empêcher l’apparition des fentes afin de limiter les infiltrations d’eau. Toutefois, s’il arrive que les fissures apparaissent sur les dalles, les fondations ou les murs, il est impératif de les réparer en procédant de différentes manières. Concrètement, parmi les bons conseils à suivre, on peut choisir d’injecter du polyuréthane expansible ou une solution d’époxy. Si le budget et les conditions le permettent, le prestataire peut poser des cylindres de renforcement sur les zones indiquées.

A voir aussi : Plancher chauffant : quelle chape d'enrobage ?