mardi, juillet 27, 2021
Banner Top

La crise sanitaire ne semble pas avoir arrêté la flambée des prix immobiliers dans l’ancien. Plus particulièrement, les prix des biens anciens ont bondi de 6,5 % en 2020 dans la ville de Bordeaux. Ces biens sont plus que jamais convoités et les prix sont en plein boom malgré la pandémie.

Flambée des prix dans l’ancien à Bordeaux

Voici un phénomène pour le moins surprenant. En effet, malgré la situation sanitaire et économique actuelle, les prix des biens immobiliers anciens ne cessent d’augmenter à Bordeaux au cours de l’année 2020. Concrètement, les prix ont bondi de près de 6,5 % sur l’année 2020. Sur le marché de l’immobilier ancien, les acheteurs ne négocient plus les prix et semblent plus prêts que jamais à payer pour investir dans la ville.

A découvrir également : En quoi les diagnostics immobiliers sont-ils importants ?

Bordeaux se hisse en tête du classement en matière de flambée des prix dans l’ancien derrière Lyon. Le marché de l’ancien est particulièrement majeur au sein de cette ville. La hausse des prix en 2020 est indéniable et ce phénomène se répercute pour de nombreuses grandes villes.

Par ailleurs, les prix semblent enfin se stagner durant le mois de mars 2021. Effectivement, il semblerait que les prix tendent à se stabiliser. Nombreux sont ceux à estimer de certaines personnes souhaitent désormais fuir les grandes villes. Petit à petit, les prix immobiliers dans les grandes villes françaises se stagnent, voire sont à la baisse. Véritable opportunité pour les acheteurs, certains d’entre eux se ruent sur une agence immobilière à Bordeaux pour pouvoir investir dans un bien immobilier et saisir les opportunités du marché.

A voir aussi : Tout savoir sur l'investissement immobilier en île Maurice

Phénomène qui s’étend aux grandes villes

Les prix n’ont pas ralenti dans les autres grandes villes françaises. En effet, les prix des biens immobiliers dans l’ancien ont également flambé à Paris et à Lyon. Concrètement, les prix ont connu une augmentation de près de 6,7 % en l’espace d’un an. C’est une hausse particulièrement rapide qui s’étend de janvier 2020 à janvier 2021. La pénurie des biens a accentué les tensions dans les grandes villes sur le marché immobilier.

Tout comme Bordeaux, selon les dernières données, les prix sembleraient cette fois repartir à la baisse. Cette tendance s’est amorcée dans la ville de Paris qui a vu ses prix immobiliers baissés. Cette tendance à la baisse s’étend aussi dans les grandes villes telles que Lyon et Toulouse. Nombreux sont les investisseurs à saisir cette opportunité pour investir et faire un achat immobilier dans des grandes villes et profiter de la stagnation, voire de la baisse des prix après une année particulièrement dictée par la flambée des prix.

Banner Content

Facebook

A propos

Serge, 48 ans, agent immobilier Bienvenue sur Immo B, blog d’actualité immobilière qui vous aidera dans vos prises de décisions !!

Abonnez-vous à newsletter

Show Buttons
Hide Buttons