vendredi, avril 9, 2021
Banner Top

Il est bien d’investir dans l’immobilier locatif, car les avantages sur vos revenus sont énormes. Mais là où le problème se pose, c’est sur quel type de location investir ? Cette question continue de susciter des débats et avis. Quoi choisir entre un appartement vide ou meublé ? La réponse dans cet article.

Appartement vide : les loyers un peu plus élevés

Dans un investissement locatif, les meubles constituent un autre service à part entière. Cette prestation n’est nullement offerte gratuitement. Elle se paie. En fonction de la qualité de l’appartement, de sa surface, le prix de location d’un logement meublé dépasse celui d’un appartement vide de 5 à 30 %. Contrairement aux idées reçues, son loyer n’est jamais le double d’un appartement vide.

Lire également : Combien coûte une ouverture de porte par un serrurier ?

Appartement meublé : une rentabilité locative brute considérable

Vous n’êtes pas sans savoir qu’investir dans un appartement meublé vous permet de disposer d’un loyer plus considérable. Selon le décret n° 2015-981 du 31 juillet 2015, un appartement meublé dispense le locataire d’achat de mobiliers. Par conséquent, il paie le service que vous lui avez rendu en équipant votre appartement de meubles. Autrement dit, la rentabilité brute de votre appartement devient supérieure à celui loué vide.

Appartement vide ou meublé : comment se passe la gestion locative

L’inconvénient d’une location meublée est qu’elle nécessite un maximum de temps, ce qui n’est pas le cas pour une location vide. Vous devez d’abord procéder à la rénovation de certaines choses dans l’appartement puis le meubler.

A lire également : Non-paiement d’assurance habitation et résiliation

En effet, les locataires qui optent pour la location d’appartements meublés ne donnent jamais l’assurance de rester pendant longtemps. Ainsi, le propriétaire sera amené à doubler son temps en moyenne afin de trouver de nouveaux locataires. Cela passe par les visites sur rendez-vous, la validation du dossier, la signature du bail, et bien d’autres choses.

Par contre, en optant pour une location vide, le propriétaire dispose d’une grande marge de manœuvre pour trouver un locataire qui acceptera même d’y résider pendant au moins 10 ans, sans vous faire appel pour quoi que ce soit comme panne.

Appartement vide ou meublé : différence en termes de fiscalité (taxation forfaitaire sur les revenus)

La fixation des taxes forfaitaires dans un appartement meublé est plus élevée (50%). Alors que dans un appartement vide, elle est de (30%). Mais le plafond des loyers à ne point franchir (pour prétendre être déclaré au forfait) est relativement bas en appartement vide que celui meublé.

Cela amène à aboutir à la conclusion ci-après : « s’il s’agit d’opter pour une imposition forfaitaire, un appartement meublé est plus attractif ». Mais, ce n’est pas forcément le cas puisque les revenus issus de la location meublée sont soumis à la contribution économique territoriale. Au même moment ceux de la location sont exemptés. Le montant de la CET varie d’une ville à une autre. Il est donc conseillé de se renseigner auprès de votre centre d’impôt habituel.

En générale au cas où les frais des travaux y compris des charges que vous aurez à payer pour votre logement sont supérieurs à l’abattement forfaitaire, il est recommandé de déclarer à la taxation réelle. C’est pour votre intérêt.

Banner Content

Facebook

A propos

Serge, 48 ans, agent immobilier Bienvenue sur Immo B, blog d’actualité immobilière qui vous aidera dans vos prises de décisions !!

Nos partenaires

Tout savoir sur le métier de mandataire immobilier !

Abonnez-vous à newsletter

Show Buttons
Hide Buttons