mardi, septembre 17, 2019
Banner Top

Les travaux de construction ne se déroulent pas souvent comme prévu. Les sociétés responsables des chantiers peuvent délivrer des biens présentant quelques imperfections. Dans ce cas, seule la souscription à une assurance peut permettre aux clients de faire valoir ses droits et à l’entreprise de prendre en charge les coûts de réparation. L’importance d’une assurance dans les travaux de construction ou de rénovation d’immeubles ou de maisons à usage collectif ou individuel n’est plus à démontrée. En effet, les normes du bâtiment exigent la souscription à une assurance pour tout type de travaux de rénovation ou de construction d’un immobilier. Comment bien choisir son assurance ? Découvrez dans cet article tous les conseils idoines aux choix de votre assurance pour la construction d’une maison. 

La sécurité du bien immobilier

Construire une maison est une aspiration de tout particulier. Toutefois, pour bien réussir votre projet de construction de maison, souscrire à une assurance construction constitue l’une des décisions les plus importantes. En effet, une assurance construction protège le particulier contre les malfaçons occasionnées par la société responsable du chantier lors de la construction du bien. L’assurance de construction couvre le propriétaire du bien en cas de défauts ou lorsque le bâtiment construit par la société est moins solide.  Les malfaçons et les préjudices causés par les sociétés de construction aux clients empêchent aujourd’hui beaucoup de  propriétaires de biens immobiliers de jouir convenablement du confort de leur habitat. Pour se prémunir des risques encourus dans la construction d’un bien immobilier, il convient de contracter un certain nombre d’assurances de construction pour garantir la solidité et la sécurité du bien. 

A lire en complément : Immobilier : 8 conseils pour investir dans le bon appartement

Quelles sont les assurances obligatoires 

Les assurances tous risques, l’assurance décennale et la responsabilité civile et professionnelle sont obligatoires pour le maître d’ouvrage. Les articles L.231-1 et L.232-1 stipulent que toute entreprise immobilière en charge de la construction d’un chantier doit souscrire à une garantie de remboursement en cas de préjudices causés au propriétaire lors de la réalisation et de la livraison du bien immobilier. Ce sont des dispositions légales qui protègent le particulier contre les risques liés à la mauvaise exécution des travaux par la société de construction. Les articles  L.231-1 et L.232-1 doivent être inclus dans le contrat qui lie le propriétaire du bien à la société ou la banque partenaire.

A voir aussi : La maison en bois et ses nombreux avantages

Banner Content

Facebook

A propos

Serge, 48 ans, agent immobilier Bienvenue sur Immo B, blog d’actualité immobilière qui vous aidera dans vos prises de décisions !!

Abonnez-vous à newsletter

Show Buttons
Hide Buttons