lundi, juillet 26, 2021
Banner Top

Il existe plusieurs types d’assurance pour un appartement. Cela est dû au fait qu’aucun appartement n’est à l’abri des catastrophes, qu’il s’agisse d’incendie, d’explosion ou de dommages causés par l’eau, et que la location d’une propriété peut entraîner des pertes financières si le locataire ne paie plus son loyer et ses frais. Quelle assurance un propriétaire doit-il souscrire pour se protéger de ces risques ? Mise à jour sur les différentes compagnies d’assurance du bailleur, obligatoire et facultative.

A lire aussi : Pourquoi faire appel à un service de débarrassage ?

L’essence du dossier :

  • Obligation du locataire de participer à l’assurance dommages
  • L’intérêt de la protection contre les loyers impayés
  • Assurance propriétaire non-partie pour la protection des biens et de la responsabilité civile

ASSURANCE HABITATION ET ACCIDENTS, L’ASSURANCE PRINCIPALE POUR UN APPARTEMENT

Assurance habitation, une obligation pour le locataire

Selon la loi, c’est le locataire, et non le propriétaire, qui est responsable de la réparation des dommages causés par l’incendie, l’explosion ou les dommages causés par l’eau. Par conséquent, le propriétaire n’est pas obligé de souscrire une assurance ménage multi-risques qui couvre ces risques pour l’appartement loué : c’est au locataire de le faire.

A lire aussi : Quelques bonnes raisons de faire construire sa maison

Le cas des appartements meublés

L’assurance obligatoire de l’occupant ne s’applique pas aux logements meublés ou aux locations saisonnières. Dans ces cas, le propriétaire peut décider d’assurer lui-même l’appartement, mais n’est pas obligé de le faire ou de laisser cette redevance au locataire. Dans le second cas, une clause obligeant le locataire à souscrire une assurance doit être incluse dans le bail.

Si le propriétaire prend en charge l’assurance de l’appartement, ce qui est souvent le cas de la location meublée à court terme, puis il doit souscrire une assurance « au nom de qui il appartient » . Il s’agit d’un type d’assurance multi-risques qui couvre les locataires successifs de l’appartement en termes de risques locatifs. Si la cotisation relative à l’assurance du bailleur est payée par le propriétaire, il est libre de la répercuter sur le loyer.

ASSURANCE DU BAILLEUR CONTRE LE LOYER IMPAYÉ

Garantie de loyer impayé (GLI)

Afin d’être couvert par les risques de non-paiement du loyer et des honoraires, un propriétaire peut fournir une garantie de location impayée (GLI). Bien que facultative, l’assurance de ce bailleur peut être très utile, car elle évite les situations financières difficiles.

Assurance locative garantie non payée :

  • Garantit le revenu locatif (loyer et dépenses) sur les paiements impayés, indépendamment de du motif du non-paiement ;
  • couvre les dommages matériels enregistrés au moment du départ du locataire, si le coût de réparation dépasse le montant de la caution ;
  • couvre les frais de litige lorsqu’une action en justice doit être engagée pour expulser un locataire, récupérer des sommes impayées ou recevoir des dommages-intérêts ;
  • garantit une indemnisation en cas de vacance temporaire de l’appartement, par exemple, en raison d’un départ prématuré ou le décès du locataire.

En outre, l’assurance locative non payée offre au propriétaire une protection juridique en cas de litige de location.

Le coût de l’assurance locative impayée peut atteindre 4% du loyer. Chez E-Gérance, nous offrons une assurance location impayée à partir de 2,40% de TVA sur le montant de la location, frais compris.

Cependant, l’achat d’une assurance locative impayée implique de traiter avec un locataire solvable (dont le revenu est généralement trois fois le montant du loyer et des dépenses). En outre, le GLI est incompatible avec recours au dépôt (sauf si le locataire est un apprenti ou un étudiant). Bien que le Garant soit la solution locataire la plus connue et la plus facile à mettre en œuvre pour garantir votre revenu locatif, il ne s’agit pas d’une protection infaillible. En fait, il n’est pas certain que la personne qui a rendu hommage au locataire pourra vous rembourser en cas de paiement impayé : il se peut qu’il ait lui-même des difficultés financières, qu’il soit malveillant ou non trouvé. En ce sens, même si elle entraîne des coûts, La garantie de location non payée est une option plus sûre .

La garantie Visale

Si un locataire n’a pas le revenu reçu par les assureurs pour l’achat d’un La garantie de loyer impayé est imposée, il est possible de s’appliquer au programme VISALE, qui est en vigueur depuis janvier 2016.

Il s’agit d’une garantie locative impayée fournie par l’État pour toute la durée du bail et est accessible à :

  • pour les jeunes jusqu’à 30 ans ;
  • les salariés en situation précaire (titulaires d’un contrat à durée déterminée, d’un contrat à durée déterminée ou d’un stage permanent) jusqu’à 6 mois après leur entrée en fonction ;
  • aux employés du transfert d’approvisionnement professionnel jusqu’à 6 mois après leur transfert.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi ELAN, la garantie de visa peut également être demandée par les personnes qui ont signé un contrat de mobilité. Il s’agit d’un nouveau type de contrat de location pour les étudiants et les personnes à mobilité professionnelle, de 1 à 10 mois, qui ne peut pas être renouvelé ou renouvelé.

La garantie Visale comprend Appartements avec un loyer mensuel ne dépassant pas 1 500€ en Île-de-France et 1 300€ dans le reste de la France (800€ en Île-de-France et 600€ dans le reste de la France pour les étudiants et les suppléants sans ressources).

La garantie VISALE est entièrement gratuite pour les deux parties et doit être demandée par le locataire avant de signer le bail. Il n’est compatible ni avec un garant ni avec un GLI classique.

ASSURANCE RESPONSABILITÉ ET NON-OCCUPANTS

L’importance de l’assurance responsabilité civile pour le propriétaire

Le propriétaire est tenu de louer son appartement en bon état et d’effectuer les réparations nécessaires pendant le bail. Si le locataire est victime de dommages liés à un défaut caché ou à un manque d’entretien, la responsabilité du propriétaire peut être assumée à l’égard du locataire. En outre, un Le propriétaire sera responsable de tout dommage causé par un incendie ou un dommage d’eau causé par son locataire aux voisins.

Pour ces raisons, la loi exige l’achat d’une assurance responsabilité pour les donateurs dont l’appartement est situé dans une copropriété. Pour les propriétaires d’appartements individuels, cette assurance reste volontaire, mais elle est fortement recommandée.

Assurance d’un non-occupant

Afin d’assurer sa responsabilité, le propriétaire peut souscrire une assurance non-propriétaire (PNO). Il s’agit d’une solution d’assurance du propriétaire qui protège l’appartement contre les réclamations qui ne sont pas couvertes par l’assurance ménager, l’assurance copropriété du locataire ou si l’appartement est gratuit. L’assurance PNO complète comprend une garantie de responsabilité avec des garanties supplémentaires.

L’assurance PNO couvre généralement les éléments suivants en plus de la responsabilité de :

  • incendies et dommages causés par l’eau ;
  • les accidents électriques ;
  • la chute de glace ;
  • vol et vandalisme ;
  • catastrophes naturelles et technologiques ;
  • les événements liés au terrorisme ;
  • s’effondrent ;
  • la défense criminelle du propriétaire.

EN CONCLUSION

Si la seule assurance de location obligatoire est l’assurance responsabilité pour les condominiums, toutes les assurances disponibles pour les propriétaires ont  : conclusion d’assurance La garantie du loyer impayé et de l’assurance non-propriétaire vous permet de louer votre appartement en toute tranquillité et en même temps protéger votre investissement locatif autant que possible.

Banner Content

Facebook

A propos

Serge, 48 ans, agent immobilier Bienvenue sur Immo B, blog d’actualité immobilière qui vous aidera dans vos prises de décisions !!

Abonnez-vous à newsletter

Show Buttons
Hide Buttons